Les sœurs Berthollet dénoncent le harcèlement sexuel dans le monde de la musique classique

Dans une vidéo réalisée par Loopsider et partagée sur les réseaux sociaux, Camille et Julie Berthollet sortent du silence pour dénoncer les pratiques de harcèlement et d’agressions sexuels courantes dans le monde de la musique classique.

"Une des raisons pour lesquelles nous parlons maintenant est que nous avons eu une expérience de plus et probablement de trop avec un chef d’orchestre qui s’est permis des gestes totalement déplacés." Les violoncelliste et violoniste Camille et Julie Berthollet, rendues célèbres par l’émission Prodiges de France 2, ont décidé de s’exprimer, dans une vidéo publiée par Loopsider sur les réseaux sociaux, sur le harcèlement et les gestes déplacés qui sont monnaie courante dans l’enseignement et le monde de la musique.

 

 

Plus d’une musicienne sur quatre a déjà été victime de harcèlement

Dans cette vidéo, les sœurs n’hésitent pas à détailler les remarques et les gestes déplacées dont elles – ou des connaissances – ont été victimes : des attouchements sous prétexte de venir voir la partition travaillée, des réflexions déplacées sur la poitrine de la jeune violoniste alors qu’elle n’avait que 14 ans, un regard appuyé sur le décolleté, tant d’agressions répétées, répandues et pourtant très peu dénoncées sur la scène médiatique.

"Si on s’habille court, il y aura une remarque, si on s’habille long, il y aura aussi une remarque."

Selon les sœurs Berthollet, le harcèlement sexuel est une pratique très répandue dans le milieu de la musique classique, mais malheureusement, peu de victimes, que ce soit des femmes ou des hommes, n’osent s’exprimer car ils pensent que parler pourrait nuire à leur carrière.

Parmi les rares témoignages, on retrouve le site internet Paye ta note, créée par une musicienne il y a un peu plus d’un an, et qui dénonce de manière anonyme le sexisme ordinaire dans le monde de la musique. Sur cette page internet, des témoignages anonymes démontrent la violence des propos d'hommes et aussi de femmes à l'égard de musiciennes, de chanteuses ou encore d'ingénieure du son. 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK