Les musiciens du Belgian National Orchestra retrouvent enfin la scène de BOZAR

C’est un retour à la maison plus qu’attendu : le Belgian National Orchestra retrouve progressivement la scène de la Grande Salle Henry Le Bœuf de Bozar. Après trois mois de confinement, qui ont donné lieu à des vidéos d’orchestre confiné, les musiciens de l’orchestre national de Belgique font à nouveau résonner la salle du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Leurs concerts sont retransmis en direct via la plateforme Bozar at Home et les réseaux sociaux. Les prochains seront diffusés le 26 juin et le 3 juillet.

Une fête de la musique particulière

Dimanche dernier, à l’occasion de la Fête de la musique, le Belgian National Orchestra n’a pas dérogé à la tradition du concert à Bozar, bien que les conditions étaient particulières : les musiciens de l’orchestre ont joué dans une salle vide et le concert a été retransmis en radio sur Musiq3 et en vidéo sur la plateforme Bozar at Home et disponible sur Auvio.

Quarante-quatre musiciens, dirigés par le chef d’orchestre David Reiland et accompagnés du pianiste Liebrecht Vanbeckevoort, se sont invités dans le salon des mélomanes via écrans interposés.

Un concert que vous pouvez (ré)écouter ci-dessous

La formation belge a toujours eu la volonté d’être proche du public et cette envie perdure après la période de confinement. Ces vendredis 26 juin et 3 juillet, deux autres concerts seront diffusés sur la plateforme numérique Bozar At Home, ainsi que sur les médias sociaux du Palais des Beaux-Arts et de l’orchestre.

Et avec ces deux prochains concerts, le Belgian National Orchestra a décidé de nous faire voyager, de la Grande-Bretagne à Bruxelles, en passant par Genève ou encore Paris.

Tea time in london

Le concert du 26 juin sera consacré à la musique de chambre des compositeurs britanniques Gustav Holst, Michael Nyman et Benjamin Britten. Une pointe de musique belge s’alliera à ce programme avec "To the Unknown Soldier" de Dirk Brossé, une pièce pour ensemble à cordes et harpe dédiée à la mémoire des soldats morts au combat durant la Première Guerre mondiale. Cette fois, elle sera jouée en hommage au personnel du secteur de la santé.

De Bruxelles à Genève, en passant par Paris

Lors du concert du 3 juillet, les musiciens et musiciennes du Belgian National Orchestra font parvenir les sonorités délicates et sensuelles de la Belle Époque avec des œuvres de Joseph Jongen, Claude Debussy, Frank Martin et Maurice Ravel.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK