Le jazz en version dessin animé, un road movie onirique sur les traces d’un renard

Mélanger musique de jazz et dessin animé, voici le pari que se sont lancé le dessinateur Blaise Dehon et la Jazz Station, le "club" de tous les amoureux des notes bleues. Pour le premier épisode de JazzAnimé, Blaise Dehon se laisse inspirer par une composition du guitariste Julien Tassin.

Pour tout savoir sur l’actualité Jazz, rendez-vous sur la Plateforme Jazz RTBF.

Centre vivant du jazz

La Jazz Station, c’est le lieu de rendez-vous de tous les amoureux de la musique de jazz. Plus qu’un club de musique, c’est un "centre vivant du Jazz", où l’on y joue des concerts, mais où sont également donnés des masters classes, des stages, des expositions. Du côté numérique, la Jazz Station n’est pas en reste et explore tous les supports numériques pour partager l’amour des notes bleues.

Parmi les projets lancés par la Jazz Station, on retrouve Jazz Lines, un projet multimédia, radio et vidéo, ouvert à toutes les associations et organisation de jazz. L’objectif de ce projet, produire des capsules vidéos autour du jazz et d’autre part, enregistrer des émissions de radio (interviews, rencontres, discussions, digressions, découvertes avec des musiciens), écoutable en podcasts et sur le web.

Le Jazz sur Auvio.

Décloisonner les arts

Et le nouveau-né de ce projet Jazz Lines, c’est JazzAnimé, porté par le dessinateur Blaise Dehon. Le défi, mettre en dessin et en vidéo des morceaux de jazz. Pour le premier épisode de cette nouvelle série, Blaise Dehon a laissé son imagination vagabonder au rythme de la composition du guitariste Julien Tassin : "au fond de mon bain, je rêve à mes amis les renards qui vivent au bord du monde, entre la ville et l’espace étrange de la ligne de chemin de fer".

Un road movie onirique à découvrir ci-dessous.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK