Le grenier de Pascal : Willy Ronis

Willy Ronis
3 images
Willy Ronis - © Tous droits réservés

Dans notre grenier, nous feuilletons un vieil album photo. Toutes belles est un livre d’images de Willy Ronis paru aux éditions Hoëbeke en 1993.

L’ouvrage rassemble des photos réalisées entre 1934 et 1990. L’image la plus emblématique est le Nu provençal, une très belle photo de sa femme nue qui fait sa toilette penchée sur un lavabo dans la magnifique lumière de Gordes. Willy Ronis est né à Paris en 1910, de parents russes immigrés. Il baigne très jeune dans un milieu qui le prédispose à la création. Son père photographe tient un studio. Le fils reçoit un appareil photo à l’âge de 15 ans et fait ses premiers tirages dans la boutique paternelle. Sa mère est musicienne. Willy Ronis se passionne pour la musique et le dessin, mais il choisit la photographie. Les événements de la vie sociale et politique l’incitent à faire des images. Il couvre les conflits sociaux des années 30 et les premiers congés payés en 1936. Il embrasse la profession de photographe pour la presse, l’industrie et la publicité.

Willy Ronis décédé en 2009 à l’âge de 99 ans était un photographe humaniste. A l’instar de Robert Doisneau, il dépeignait la France de l’après-guerre et le Paris populaire des années 50. Une photo arrête le temps. Un petit garçon ne cesse de courir une baguette de pain sous le bras, … du côté de Belleville ou de Menilmontant.

 

Pascal Goffaux avait rencontré Willy Ronis dans sa maison parisienne en 1993. Il lui avait demandé s’il avait l’impression d’avoir fait très longtemps ses gammes avant de sortir une photo intéressante.

 

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK