Le Festival de musique ancienne Voce et Organo prendra ses quartiers cette année dans trois églises belges

La musique ancienne sera bel et bien mise à l’honneur cette année par le Festival Voce et Organo, qui maintient son édition 2020 et proposera quatre concerts dans l’écrin de trois églises belges, l’Eglise Notre-Dame de la Chapelle et l’Eglise Notre-Dame du Sablon de Bruxelles et l’Eglise Saints Martin et Adèle d’Orp Le Grand.

La poésie musicale

L’objectif premier de l’ASBL Voce et Organo réside dans la valorisation, la promotion et le développement de la musique, y compris de la musique d’orgue et de l’orgue à tuyaux, ainsi que son étude et sa protection. Une promotion de la musique ancienne qui sera bel et bien maintenue au travers du festival qui se tient chaque année à la fin de l’été et qui aura lieu cette année les 2, 4 et 6 septembre, ainsi que le 9 octobre prochain.

La thématique du Festival Voce et Organo 2020, Ad Musicam Poeticam évoque le temps où les compositeurs et théoriciens de la musique ont cherché à faire évoluer cet art vers plus de poésie, particulièrement au XVIe siècle, où la polyphonie et le contrepoint ont élaboré leurs principes, qui perdureront jusqu’à aujourd’hui.

Le Festival s’étendra à quatre concerts à Bruxelles et à Orp Le Grand et verra la participation de grands noms de la musique ancienne et de l’orgue.

De l’art de la rhétorique aux lumineuses ténèbres

Chaque programme de concert mettra en évidence de grands compositeurs de la musique ancienne, parmi lesquels Heinrich Schütz, son disciple Matthias Weckmann, mais aussi les incontournables Telemann et Bach.

En ouverture de festival, le mercredi 2 septembre, en l’Eglise Notre-Dame de la Chapelle, l’ensemble Concerto imperiale, placé sous la direction de Fabien Moulaert, qui a récemment dirigé Les Agrémens dans le Stabat Mater de Pergolèse, dans le cadre du Festival Musical de Namur 2.0, accompagnera l’organiste Edward Vanmarsenille avec un programme de musique ancienne italienne et germanique.

Pour le deuxième concert, le vendredi 4 septembre, l’Ensemble Polyharmonique dirigé par Alexander Schneider et l’organiste Arnaud Van de Cauter proposeront une sélection de quelques-unes des plus belles pages de la Geistliche Chormusik, l’une des œuvres les plus significatives du compositeur allemand Heinrich Schütz.

Le dimanche 6 septembre à 15h, en l’Eglise Notre-Dame du Sablon, place à l’art de la rhétorique, que sublimeront les organistes Arnaud Van De Cauter, Benoît Mernier et Roland Servais, accompagnés des sopranos Elise Gabële, récemment invitée dans L’île paradisiaque de Camille De Rijck, Clara Inglese, qui s’est récemment exprimée au micro de Camille De Rijck au sujet de la situation actuelle des artistes belges, et de la mezzo-soprano Aveline Monnoyer.

Le festival se clôturera le 9 octobre en l’Eglise Saints Martin et Adèle d’Orp Le Grand avec un concert consacré à la musique de Telemann et de Bach, qui ont mis en musique les peurs et les doutes, mais également la sérénité des croyants à l’approche de la mort.

Le Festival Voce et Organo, les 2, 4 et 6 septembre à Bruxelles et le 9 octobre à Orp Le Grand.

Toutes les informations concernant le programme et les réservations sont disponibles sur le site Voce Organo.