Le compositeur italien Ennio Morricone, icône de la musique de film, est décédé à l’âge de 91 ans.

Le compositeur, chef d’orchestre et producteur italien Ennio Morricone s’est éteint "à l’aube de ce 6 juillet" à l’âge de 91 ans. Pendant plus d’un demi-siècle, il aura marqué le septième art par ses compositions musicales pour les westerns spaghetti, notamment de son ami Sergio Leone, ou les films d’Henri Verneuil.

Compositeur prolifique, Ennio Morricone aura composé la musique de plus de 500 longs-métrages, travaillant avec de grands noms du cinéma, tels que son grand ami Sergio Leone mais aussi Dario Argento, Mario Bava ou encore Henri Verneuil. Ennio Morricone est décédé la nuit dernière dans une clinique romaine des suites d’une chute. Il s’était brisé le fémur il y a quelques jours, écrit Ansa.

Une enfance baignée dans la musique jazz

Ennio Morricone est né le 10 novembre 1928 à Rome dans une famille musicienne. Son père Mario est trompettiste de jazz et l’initie très tôt à la musique. Ennio entrera à douze ans à l’Académie Sainte-Cécile de Rome. En 1946, à l’âge de 18 ans, il obtient son diplôme de trompette, mais il ne s’arrête pas là, il demande à étudier la composition, ce qui provoque un certain remous car à l’époque, il semble qu’il est mal vu qu’un trompettiste puisse étudier la composition.

Il obtient néanmoins son diplôme de composition en 1954, à 26 ans, tout en travaillant en même temps comme trompettiste de jazz dans les cabarets de Rome. Véritable touche-à-tout de génie, Ennio Morricone obtiendra également un diplôme de direction d’orchestre

Du jazz au western spaghetti

2 images
Sergio Leone et Ennio Morricone © Tous droits réservés

Entre ses sessions de jazz dans les cabarets, Ennio Morricone compose ponctuellement des morceaux pour la radio. C’est ce travail pour le pousser plus tard vers le cinéma.

Dès 1953, un ami de son père qui travaille pour la télévision italienne, la RAI, lui demande de faire des arrangements pour le petit écran, et c’est à ce moment-là qu’il s’intéresse aux nouveaux procédés de la musique expérimentale, il utilise la guitare électrique, la flûte de pan, le sifflet, la cloche, des imitations de bruits d’animaux qu’il intègre à un traditionnel orchestre symphonique. Son travail est qualitatif, très apprécié, il obtient très rapidement une grande notoriété et commence à composer des musiques pour le cinéma.

C’est en 1961 que son compatriote Luciano Salce lui donne sa chance et lui demande de composer la musique de sa comédie Mission ultra-secrète. Mais la collaboration qui va marquer sa carrière de compositeur est bien entendu celle qu’il entame au début des années 1960 avec son ami d’enfance, Sergio Leone, pour lequel il a composé de nombreuses bandes-son, dont les plus connues sont celle d’Il était une fois dans l’Ouest, Les Incorruptibles ou encore Le bon, la brute et le truand.

On n’oubliera pas cette scène finale d’Il était une fois dans l’ouest où le suspens est ponctué par la formidable partition d’Ennio Morricone, une musique devenue un véritable symbole sonore du duel.


A lire aussi : Ennio Morricone, quand les instruments de musique deviennent des personnages de film

Un compositeur qui a touché à tous les genres

Si l’on connaît surtout Ennio Morricone pour ses musiques de western spaghetti, le Maestro a composé la musique de plus de 500 films, qui lui permit d’expérimenter tous les genres musicaux. Ennio Morricone a traversé les genres cinématographiques, composant pour des westerns mais passant également du drame à la comédie ou au néoréalisme italien avec notamment des compositions pour Pier Paolo Pasolini, Vittorio De Sica ou encore Bernardo Bertolucci.

Il composera également pour des réalisateurs étrangers, le Français Henri Verneuil et son Clan des Siciliens, ou encore les réalisateurs Terrence Malick, Brian De Palma, Pedro Almodovar, Roman Polanski ou Quentin Tarantino, qui lui permettra de remporter le premier Oscar de sa carrière (outre l’Oscar d’honneur en 2007) en 2016 pour Les Huit Salopards.

Ce sont les succès de ces musiques de western qui m’ont permis d’acquérir la liberté de composition dont j’ai bénéficié par la suite.

Pascale Vanlerberghe avait consacré l’une de ses émissions Sur un air de cinéma à Ennio Morricone et avait retracé sa carrière de plus d’un demi-siècle au travers d’un livre paru en 2018 où il accorde une série d’entretiens au jeune musicien, Alessandro De Rosa avec lequel il s’est lié d’amitié.

A côté de son œuvre fleuve pour le septième art, Ennio Morricone a également composé des œuvres classiques, notamment un Concerto per Orchestra n.1 en 1957, une Cantata per L’Europa en 988 ou un Vuoto d’anima piena en 2008. Il a également dirigé une messe composée pour le Pape François en juin 2015, pour célébrer le 200e anniversaire de la restauration de l’ordre à l’Eglise Jésuite de Rome.

 


A lire aussi : Stéphane Lerouge présente dans Entrez sans Frapper le coffret "Ennio Morricone : Musiques de films, colonne sonore, original soundtracks 1964-2015"


 

En hommage à Ennio Morricone, La Trois diffusera ce mercredi 8 juillet à 23h35 le concert symphonique "The Morricone Duel". Juste avant, à 20h40, la chaîne programmera "Le bon, la brute et le truand", dans le cadre de son cycle western de l’été.

Le violoniste Renaud Capuçon, qui a récemment consacré un album aux musiques de film, avait enregistré le thème iconique de Cinema Paradiso, dans le Studio 4 de Flagey avec le Brussels Phiharmonic et son chef Stéphane Denève. Une interprétation à découvrir ci-dessous.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK