Le classique en prime | Manfred Honeck et Martin Grubinger à l'Odeonsplatz

Concert Odeonplatz avec Manfred Honeck et Martin Grubinger
5 images
Concert Odeonplatz avec Manfred Honeck et Martin Grubinger - © Peter Meisel

Ce vendredi soir en télévision, nous vous emmenons à l'Odeonsplatz de Munich. Chaque année, il est le théâtre d'un spectacle annuel en plein air où le roi des percussionnistes, Martin Grubinger, est régulièrement l'invité. Un jeune artiste polyvalent qui touche à tous les répertoires et qui fait preuve d'une dextérité hors du commun. En second partie de soirée, replongez-vous dans l'ambiance festive du Festival Musiq'3, avec le récital de piano de Paul Lewis. Une soirée classique à savourer dès 21h10 sur La Trois. 

Niché dans le centre-ville historique, entre le magnifique Residenz Palace, l’imposante Theatinerkirche et la spectaculaire Feldherrnhalle, l'Odeonsplatz offre le cadre idéal pour un interprète exceptionnel comme Martin Grubinger. Le multi-percussionniste autrichien est connu pour transformer ses solos de percussions en événement et sa performance en plein air sur la Place de l'Odéon est devenue l'une des plus célèbres attractions.

Gagnant du très convoité prix Würth des Jeunesses Musicales d’Allemagne et du prix Bernstein du festival de musique du Schleswig-Holstein, Grubinger démontre sa polyvalence avec des œuvres d'Antonín Dvořák, Dmitri Chostakovitch, Bruno Hartl et Tan Dun, qui a écrit spécialement "Les larmes de la nature" pour lui. Jouée à un rythme effréné, l'œuvre montre une fois de plus que Grubinger est un virtuose incroyable. Ce véritable magicien défie l'Orchestre Symphonique du Bayerischer Rundfunk placé sous la baguette de Manfred Honeck. Ils se lancent dans un duel musical du plus haut niveau.

Un spectacle électrisant au cours duquel l'orchestre et le percussionniste interpréteront notamment la "Fantaisie de Rusalka", une suite de l'opéra de Dvořák, compilée par le chef d'orchestre Manfred Honeck. Celui-ci réussit à transformer l'opéra en une immense danse slave pleine de splendeur et de mélancolie réconfortante.

Au programme :

TAN DUN

The Tears of Nature - Concerto pour Percussion et Orchestre, I. "Summer"

JOHN CORIGLIANO

Conjurer - Concerto pour Percussion et Cordes, II. "Metal"

BRUNO HARTL

Concerto pour Percussion et Orchestre, Op. 23, Mouvements I + II

CARL MICHAEL ZIEHRER

"Hereinspaziert!" (Valse Op. 518) extrait de Der Schatzmeister

ANTONÍN DVOŘÁK

"Rusalka Fantasy" - Suite de Rusalka, Op. 114 (arr. par Manfred Honeck)

DMITRI SHOSTAKOVICH

Suite pour Orchestre de Variété – Encores

LEROY ANDERSON

"The Typewriter", œuvre pour machine à écrire

RICHARD STRAUSS

Suite du Chevalier à la rose 

Récital de Paul Lewis au Festival Musiq'3 2018

Le pianiste Paul Lewis, l’un des maîtres incontestés du piano, est en résidence à Flagey. C'était une excellente occasion d’en faire profiter le public du Festival Musiq’3 cet été. Comme son mentor, Alfred Brendel, Lewis est plus qu’un musicien : sa musique est une philosophie du son. Il nous embarque pour un voyage avec trois des compositeurs les plus innovateurs pour le piano : Haydn, Beethoven, et Brahms. Sur La Trois à 22h45.

Paul Lewis est internationalement reconnu comme l’un des plus importants pianistes de sa génération. Les intégrales de Beethoven et Schubert qu’il a données au cours des dernières saisons ont consolidé sa réputation comme un des interprètes majeurs du répertoire germanique. Paul Lewis a étudié avec Joan Havill à la Guildhall School of Music avant de poursuivre l’enseignement privé d’Alfred Brendel. Avec son épouse Bjørg Lewis, violoncelliste norvégienne, il est directeur artistique du festival Midsummer Music qui a lieu chaque année dans le Buckinghamshire.

Le programme de son concert :

Ludwig van Beethoven - 11 Bagatelles, op. 119.
Joseph Haydn - Sonate n°47 en si mineur, Hob XVI : 32. 
Johannes Brahms - 4 pièces pour clavier, op. 119.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK