Le Choeur et l’Orchestre du Metropolitan Opera interprètent un vibrant "Va pensiero"

Ce samedi 25 avril, le Metropolitan Opera, mené par le chef d’orchestre canadien Yannick Nézet-Séguin et le directeur Peter Gelb, avait donné rendez-vous à tous les mélomanes pour un grand Gala confiné. Pendant ces quatre heures de concerts, plusieurs artistes lyriques ont donné un petit récital et l’Orchestre du Met, dirigé par Yannick Nézet-Séguin nous ont offert de belles et émouvantes prestations.

The voice must be heard

Depuis le mois de mars, l’institution lyrique new-yorkaise a fermé ses portes, mettant tout son personnel, ses musiciens et ses techniciens au chômage. Cette situation est catastrophique du point de vue humain et financier, et la direction du Metropolitan Opera a décidé de lancer une campagne d’appel aux dons, The Voice must be heard, afin d’essayer de sauver l’institution. C’est dans le cadre de cette campagne que le MET a organisé un grand gala virtuel, réunissant de grands noms du monde lyrique, tels que Joyce DiDonato, Renée Fleming, Jonas Kaufmann ou encore Roberto Alagna.

L’objectif de ce grand concert virtuel était donc de faire entendre les voix des artistes lyriques et des musiciens de l’Orchestre de l’opéra et d’appeler à la générosité des mélomanes amoureux de l’institution new-yorkaise.

Ce concert nous a offerts de magnifiques moments, remplis d’émotion, avec comme point d’orgue, cette interprétation du Chœur des esclaves, issu de l’opéra Nabucco de Verdi, un vrai hymne à la liberté.

Des prestations de l’Orchestre du Met à revoir

Si le concert en entier n’est plus disponible en réécoute, plusieurs interprétations données par les membres de l’orchestre du Metropolitan Opera pendant ce grand gala ont été mises en ligne séparément et sont disponible sur la chaîne YouTube du Metropolitan Opera. On y retrouve notamment l’air Ombra mai fú d’Haendel, chanté par Joyce DiDonato en hommage au violoniste Vincent Lionti, décédé début avril des suites du coronavirus.

Parmi les prestations encore disponibles, on retrouve également le doux Intermezzo, issu de l’opéra Cavaleria Rusticana de Mascagni. Un pur envoûtement.

Découvrez les autres prestations sur le site du Metropolitan Opera, sur lequel vous trouverez également toutes les informations sur leurs différentes initiatives pour continuer à exister, espérant que la prochaine saison de l’opéra puisse bien démarrer en septembre 2020.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK