Le chef d’orchestre et de chœur suisse Michel Corboz est décédé

Les médias suisses annoncent ce vendredi 3 septembre le décès du chef d’orchestre et de chœur, compositeur et professeur suisse Michel Corboz. Il avait 87 ans. Pour lui rendre hommage, nous vous proposons de réécouter une émission Grands interprètes que lui avait dédié Cécile Poss.

Il était le fondateur de l’Ensemble Vocal de Lausanne, qui a vu le jour en 1961, spécialiste du répertoire sacré, compositeur mais également professeur de musique, Michel Corboz est décédé ce jeudi 2 septembre, a confirmé ce vendredi son épouse. Il a succombé à un arrêt cardiaque survenu lors d’une opération. Il avait 87 ans.

Né dans le canton de Fribourg, en Suisse, Michel Corboz est très tôt touché par la beauté de la musique. Il entendait sur le gramophone de son père "de belles voix, comme l’Ave Maria de Schubert". Michel Corboz commence son apprentissage musical à l’âge de 7 ans auprès de son oncle, André Corboz, qui lui enseigne à la fois le chant, le piano, l’harmonie, l’improvisation et l’accompagnement. "Ce n’était pas du tout une leçon de piano, il me faisait chanter", explique Michel Corboz dans une archive. Et ce goût pour la voix, pour la "sensualité vocale" qu’a nourri Michel Corboz tout au long de sa carrière, c’est son oncle, André Corboz qui lui a transmis.

Il continuera sa formation musicale à l’Ecole Normale de Fribourg puis au Conservatoire de Fribourg auprès de Juliette Bise. Il complétera ensuite sa formation de chef d’orchestre auprès de Hans Haug à Lausanne et de Paul Van Kempen à Sienne.

Dans les années 1960, Michel Corboz fonde l’Ensemble Vocal de Lausanne et l’Ensemble Instrumental de Lausanne. Il fait également la rencontre de Michel Garcin, directeur artistique de la firme de disque Erato. Une rencontre qui sera décisive pour Corboz puisque c’est avec ce label qu’il enregistrera ses plus beaux disques, salués par la critique, parmi lesquels la "Messe en si" et les "Passions" de Bach, mais aussi le "Requiem" de Mozart, la "Messe" de Puccini, la musique de Monteverdi, Haydn, Schubert ou encore Brahms.

À côté de son activité de chef d’orchestre et de chœur, Michel Corboz a également composé des motets, une messe, une cantate et des pièces pour chœurs. Michel Corboz était également un très bon pédagogue et a enseigné durant près de 28 ans la direction chorale au Conservatoire de Genève.

En 1969, il devient chef titulaire du Chœur Gulbenkian, à Lisbonne. Il sera également invité au pupitre de nombreux ensembles internationaux, comme le Chœur de la radio bavaroise, le Sinfonia Varsovia et l’orchestre du Theatro Colon, à Buenos Aires.

Retrouvez Michel Corboz en interview, dans des archives, dans l’émission Grands Interprètes de Cécile Poss

Une émission diffusée en février 2019.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK