Le chef d’orchestre belge Patrick Davin est décédé à l’âge de 58 ans

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès de Patrick Davin. Le chef d’orchestre belge, qui devait entamer les répétitions à La Monnaie du premier volet de l’opéra Is this the end composé par Jean-Luc Fafchamps, est décédé ce mercredi 9 septembre dans l’après-midi, des suites d’une crise cardiaque.

C’est un communiqué de La Monnaie qui annonce la triste nouvelle :

"Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer que le chef d’orchestre Patrick Davin est décédé cette après-midi, juste avant d’entamer une répétition de l’opéra Is this the end ?. Les musiciens, les chanteurs et les collaborateurs de la Monnaie en sont profondément affligés. Les répétitions qui étaient prévues ont été immédiatement annulées. Les membres du comité de direction et le personnel de la Monnaie adressent leurs sincères condoléances et leur profond soutien à la famille de Patrick Davin ainsi qu’à ses proches."

Musiq3 lui rendra un vibrant hommage dans plusieurs de ses émissions :

Patrick Davin venait d’être nommé au poste de directeur du Domaine Musique du Conservatoire royal de Liège, un défi exaltant et motivant pour le chef d’orchestre de 58 ans qui y avait enseigné l’analyse musicale de 1988 à 1999.

Patrick Davin laisse derrière lui une carrière riche de diverses collaborations musicales. Formé auprès de Pierre Boulez et Peter Eötvös, Patrick Davin a assuré la création mondiale d’œuvres de Philippe Boesmans, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Bruno Mantovani, Jean-Luc Hervé ou encore Kris Defoort. Il fut premier chef invité de l’Opéra de Marseille et de l’Opéra Royal de Wallonie et a été directeur musical et artistique de l’Orchestre symphonique de Mulhouse de 2013 à 2018.

En tant que chef d’orchestre, il a œuvré dans quelques formations prestigieuses de plusieurs pays comme l’Allemagne, la France, la Suisse et les Pays-Bas. Il avait ainsi effectué une prestation remarquée à l’opéra de Berlin lorsqu’on lui avait demandé de reprendre au pied levé La Damnation de Faust, d’Hector Berlioz.

En Belgique, il a officié à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, au Brussels Philharmonic et au Antwerp Symphony Orchestra.

Il devait diriger la création mondiale du premier volet de l’opéra composé par Jean-Luc Fafchamps, Is this the end. Christine Gyselings consacrait encore ce vendredi dernier une émission à ce futur opéra et recevait le chef d’orchestre dans Présent composé.

Les hommages du monde de la musique classique

Emission hommage à Patrick Davin présentée par Camille De Rijck

Ecoutez le concert qu'il dirigeait à Liège en novembre 2017

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK