Le Belgian National Orchestra nous offre l’ouverture d’Egmont de Beethoven, leur "Symphonie de l’espoir"

En cette période incertaine, où le public et les musiciens ont été contraints de délaisser les salles de concerts et de répétition, Hugh Wolf et quelques musiciens du Belgian National Orchestra ont tenu à livrer un message d’espoir à son public, histoire de patienter avant le retour dans la Salle Henri Leboeuf.

À l’instar des grands ensembles et orchestres du monde entier, les membres du Belgian National Orchestra et leur chef d’orchestre Hugh Wolf se sont réunis virtuellement pour interpréter un extrait de l’ouverture d’Egmont de Beethoven, une "Symphonie de l’espoir" pour notre orchestre national dont les concerts sont annulés jusqu’au 19 avril minimum.

Dans l’attente de réinvestir la salle Henri Leboeuf de Bozar et de pouvoir à nouveau faire vibrer les murs de cette salle mythique et les cœurs des spectateurs, Hugh Wolff et les musiciens souhaitent livrer un message positif : "Notre vision de l’avenir est positive. Après tout, cette période nous fait aussi prendre conscience de ce qui compte vraiment." (Hugh Wolff, chef d’orchestre).

Et l’avenir, c’est aussi la nouvelle saison du Belgian National Orchestra. Le concert d’ouverture de cette saison 2020-2021 sera assuré par le violoniste américain Timothy Chooi, deuxième lauréat du Concours Reine Elisabeth 2019. Il y interprétera le Concerto pour violon de Tchaïkovski, un concerto qu’il connaît bien puisque c’est le concerto qu’il a présenté lors de la finale du Concours en mai 2019.

Timothy Chooi a lui aussi tenu à partager un message sur la page Facebook du Belgian National Orchestra.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK