Lana Del Rey reprend Summertime de Gershwin pour soutenir les orchestres philharmoniques de New-York et de Los Angeles

La chanteuse, autrice et compositrice américaine Lana Del Rey vient de sortir une nouvelle vidéo dans laquelle elle reprend un véritable standard de la musique classique américaine, Summertime, issu de l’opéra Porgy and Bless de Gershwin. A travers cette reprise, la chanteuse entend soutenir les orchestres philharmoniques de New-York et de Los Angeles, et toutes les autres institutions musicales fortement impactées par la pandémie de coronavirus.

La chanteuse Lana Del Rey est une chanteuse américaine, qui s’est fait connaître du grand public en 2011 avec sa chanson Video Games. Depuis près d’une décennie, ses chansons, de style pop rock, sont de véritables cartons aux charts américains et internationaux.

Ce jeudi 19 novembre, la chanteuse a sorti un nouveau morceau sur sa chaîne YouTube, une reprise de la chanson Summertime, véritable standard du jazz, maintes fois repris, que l’on doit à George Gershwin, qui a composé cette chanson pour son opéra en trois actes Porgy and Bless. La chanteuse américaine marche donc dans les pas de nombreuses grandes figures du jazz qui ont repris la chanson depuis sa création en 1935, que ce soit des chanteuses comme Janis Joplin, Nina Simone, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, ou des musiciens de renom comme Louis Armstrong, Miles Davis, Chet Baker, Duke Ellington ou encore Keith Jarrett.

Dans sa vidéo, Lana Del Rey encourage les internautes à faire un don pour les orchestres philharmoniques de New-York et de Los Angeles, qui sont, comme beaucoup d’autres institutions musicales, durement touchés par la crise sanitaire. Ces deux formations ont notamment dû annuler l’entièreté de leur saison 2020, jusqu’à l’été 2021, à l’instar du Metropolitan Opera qui a aussi annulé sa saison 2020-2021.

L’Orchestre Philharmonique de New-York a estimé une perte nette de 10 millions de dollars en raison de la fermeture du coronavirus, tandis que le Philharmonique de Los Angeles affirme avoir perdu 105 millions de dollars en raison de l’annulation des réservations de concerts.

Les deux institutions musicales se réjouissent de ce soutien et cet appel au don de Lana De Rey :

"Nous sommes extrêmement reconnaissants pour le soutien de Lana Del Rey et pour avoir attiré l’attention sur les défis auxquels les organisations artistiques ont été confrontées au cours de ces derniers mois", a déclaré Chad Smith, PDG de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, dirigé par Gustavo Dudamel.

"Les arts de la scène ont été particulièrement touchés par la pandémie, mais nous attendons avec impatience le jour où l’orchestre et les artistes, dont Lana, pourront à nouveau revenir sur nos scènes. En attendant, nous lui sommes extrêmement reconnaissants de son soutien et des nombreux autres donateurs qui se sont manifestés pendant cette période difficile."

La présidente-directrice générale de l’Orchestre Philharmonique de New York, Deborah Borda, a ajouté : "Quel merveilleux cadeau de Lana Del Rey ! C’est particulièrement poétique, car la chanson est de George Gershwin – le légendaire compositeur-pianiste dont le New York Philharmonic a créé la musique et avec qui nous avons joué. Nous sommes très reconnaissants envers Lana, comme nous le sommes envers tous ceux qui nous soutiennent pendant une crise à laquelle sont confrontées toutes les organisations des arts de la scène."

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK