La violoncelliste Camille Thomas fait chanter les monuments et les lieux culturels désertés pendant le confinement

La violoncelliste Camille Thomas tutoie les cieux en promenant son magnifique violoncelle Stradivarius sur les toits de Paris. A l’heure où les lieux culturels sont fermés au public, Camille Thomas se glisse dans les musées déserts et les réveille par le son chaleureux de son violoncelle.

En mars dernier, alors que la France, ainsi que la plupart des pays européens, entraient en confinement, la violoncelliste franco-belge Camille Thomas, qui habite à Paris, décide de monter sur le toit de son immeuble et de jouer, simplement, pour ses voisins mais aussi pour le monde entier. Ses vidéos vont très rapidement faire le tour du monde, rassemblant plusieurs millions de vues pour certains.

Depuis le premier confinement, les toits de Paris sont devenus l’une des scènes favorites de la violoncelliste. C’est sur le toit de l’Institut de France qu’elle a donné rendez-vous aux journalistes de l’Agence France Presse en octobre dernier. Tout près de la coupole sous laquelle se réunissent les cinq Académies, Camille Thomas a comme une sensation de déjà-vu en interprétant "Kaddisch" de Maurice Ravel, un des morceaux qu’elle a le plus joué au premier confinement.

"Aujourd’hui, la culture est une nourriture essentielle, c’est la nourriture de l’âme. Etre dans un musée, écouter un musicien, le fait de recevoir de la beauté, c’est ça qui nous permet de tenir dans les moments difficiles", affirme-t-elle à l’Agence France Presse.

A écouter aussi : Parole d’artiste de la violoncelliste Camille Thomas

Musique de l’espoir dans les musées confinés

2 images
Camille Thomas au Musée des Arts Décoratifs de Paris © Deutsche Gramophon / Martin Mirabel

Depuis le mois de juin, Camille Thomas est entrée en contact avec des musées encore vides pour y jouer et faire vivre ces lieux culturels qui sont, pour le moment, privés de leurs visiteurs. Un projet qu’elle poursuit avec le deuxième confinement.

"J’avais cette envie d’allier différents types de beauté", la musique et le patrimoine, explique la jeune femme.

La première vidéo de ce projet est sortie le 30 octobre dernier, et compte déjà des milliers de vues : au milieu du Musée des Arts Décoratifs de Paris, Camille Thomas interprète le célèbre air d’opéra de Donizetti, Una furtiva lagrima, arrangé pour violoncelle et orchestre.

Camille Thomas au Musée des Arts Décoratifs

C’est un ami cinéaste, Martin Mirabel, qui a réalisé ce film et qui l’accompagne dans son projet. En effet, Camille Thomas compte réaliser neuf vidéos, notamment à l’Institut du Monde Arabe, à Versailles dans le Théâtre de Marie-Antoinette, au musée Nissim de Camondo, à la grande galerie de l’Evolution au Jardin des Plantes, au Palais Garnier et aux musées Rodin et d’Orsay. Un projet qui devrait aboutir et voir le jour d’ici le mois de février 2021.

L’autre "cadeau" dont elle est fière, c’est son violoncelle, ou plutôt celui prêté pour un an par la Nippon Music Foundation : un légendaire Feuermann Stradivarius de 1730 qui a appartenu notamment à Auguste-Joseph Franchomme, grand violoncelliste français qui a joué aux côtés de Chopin.

C’est avec ce magnifique instrument que la violoncelliste franco-belge a récemment enregistré son nouvel album, son deuxième chez le prestigieux label Deutsche Grammophon, intitulé Voices of hopeUn album qui se veut porteur d’espoir et de quiétude, et veut mettre en avant "la capacité humaine à triompher de l’adversité, à créer l’harmonie à la place du chaos et à surmonter la haine avec amour". Une thématique qui fait écho à tout ce que nous vivons actuellement. On retrouve sur cet album, enregistré au Studio 4 de Flagey avec le Brussels Philharmonic dirigé par Stéphane Denève, le concerto Never give up pour violoncelle et orchestre composé pour Camille Thomas par Fazil Say, et qui se veut un hommage aux victimes de l’attentat du Bataclan et des attentats en Turquie.

Il ne faut jamais renoncer à l’Homme, à l’espoir et à la beauté.

Camille Thomas.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK