La poétesse Lydie Dattas, l’une des plus grandes voix féminines de sa génération

Elle est considérée comme une des plus grandes voix féminines de sa génération malgré son œuvre discrète. Lydie Dattas est une poétesse française, née en 1949 d’un père organiste, titulaire de l’orgue de chœur de la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Son nom reste assez confidentiel et pourtant elle est une poète majeure de la seconde moitié du XXe siècle. Enfant du baby-boom, elle a grandi dans une famille d’artiste, son père est organiste et sa mère est comédienne. Elle commence à écrire très tôt, dès l’âge de 13 ans. A 20 ans les éditions du Mercure de France publient son premier recueil.

Elle épousera Alexandre Romanès, qui appartient à la famille Bouglione, avec qui elle vivra 25 ans. Ensemble, ils ont fondé le Cirque Lydie Romanes devenu ensuite le cirque Romanes. Ils ont rencontré Jean Genet qui a même vécu chez eux et dont Lydie est restée très proche. Jean Genet lui dit un jour : "Les rois et les évêques se prosterneront devant vous".

Elle partage aujourd’hui sa vie avec Christian Bobin qui signe la préface de son recueil "Le livre des anges " paru chez Gallimard.

Ce recueil, paru pour la première fois en 1990, mélange mysticisme, sensualité et féminité revendiquée… Chaque poème – il y a en une centaine – est comme un écho de l’autre dans ce livre, traversé par le ressassement des mêmes thématiques, des mêmes mots : La jeunesse, la beauté, la vérité, la mort et dont la répétition devient presque une prière…

L’aurore

L’âge des lys

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK