La pianiste Elodie Vignon clôture la saison "numérique" des Festivals de Wallonie

Cette année 2020 aura été particulière à plus d’un titre pour les Festivals de Wallonie. Contrainte de s’adapter de mois en mois à cause de la pandémie de coronavirus, l’organisation a dû annuler quatre de ses sept festivals d’été et s’est réinventée en imaginant des concerts virtuels, sans public, mais diffusés sur les réseaux sociaux.

C’était le lot de beaucoup d’organisations, les Festivals de Wallonie ont repensé quatre de leurs festivals et ont proposé une formule virtuelle pour garder le contact avec le public et les artistes. C’est ainsi qu’ils ont mis en place le premier concert drive-in de son histoire, dans le cadre du Festival de Namur.

Des concerts qui ont également été captés par Musiq3 et que vous pouvez retrouver en vidéo à la demande sur la plateforme Auvio.

Et c’est le Festival musical du Hainaut qui a clôturé, comme à l’accoutumée, la saison musicale des Festivals de Wallonie. Et c’est la pianiste Elodie Vignon qui a donné la note finale, au cours d’un récital virtuel diffusé le samedi 31 octobre dernier.

 

Pianiste française installée en Belgique depuis une quinzaine d’années, Elodie Vignon témoigne d’une capacité exceptionnelle à réfléchir et concevoir des programmes originaux et passionnants à découvrir. Elodie Vignon offre un jeu puissant et mesuré, juste et engagé. Elle se place à l’écoute et au plus près des intentions des compositeurs, qu’ils soient d’aujourd’hui ou d’hier. Pour ce dernier concert enregistré à huis clos, Liszt côtoiera Debussy dans une joute musicale qui promet bien des émotions.

Ce dernier film de la saison a été tourné dans la salle de Congrès du Palais des Beaux-Arts de Charleroi, joyau architectural de la fin des années cinquante, ornée d’une fresque de René Magritte.

Un concert que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK