La musique de Debussy et jeux vidéo, une histoire de cœurs

La musique de Debussy a la cote auprès des développeurs de jeux vidéo. Après le Jeux de l’oie sans titre qui utilise un prélude de Debussy qui s’adapte à l’action du joueur, un nouveau jeu vidéo s’est approprié deux œuvres du compositeur français.

Imaginez le Clair de Lune de Debussy remixé et arrangé avec des sonorités plus synthétiques rappelant l’esthétique sonore des jeux vidéo… C’est ce que propose le premier niveau du jeu Sayonara Wild Hearts dans lequel le joueur incarne une jeune femme qui a le cœur brisé et qui, plongée dans un univers psychédélique, roule en skateboard ou à moto à la recherche de cœur à récolter.

Expliqué comme cela, cela paraît un peu saugrenu, mais comme des images valent plus que des paroles, nous vous laissons découvrir cela dans la vidéo ci-dessous.

La musique est un élément central de ce jeu, puisque le jeu est présenté comme étant un "album pop en jeu vidéo". Et en effet, à chaque niveau, qui se construit un peu de la même façon que dans la vidéo ci-dessus, une musique ou une chanson accompagne le personnage dans sa récolte de cœurs. L’objectif de ce jeu est de plonger le joueur dans un univers graphique et musical. Et parmi les musiques et chansons aux sonorités plus pop, on retrouve deux œuvres de musique classique, un peu modifiée, deux œuvres de Claude Debussy, le Clair de Lune mais aussi la Rêverie de Debussy, présente au niveau 17 du jeu.