La musique de Debussy accompagne les facéties d’une petite oie dans un jeu vidéo

Préparez-vous à battre des ailes au rythme d’un prélude de Debussy… C’est ce que propose le jeu vidéo Untitled Goose Game, Le jeu de l’oie sans nom, qui est sorti en fin d’année 2019 et qui a déjà remporté un vif succès auprès des joueurs et de la critique.

Une oie joueuse et facétieuse

Untitled Goose Game est le second jeu développé par le studio australien House House. Son principe est simple : incarner une oie dont la mission est d’embêter les villageois d’un village anglais imaginaire : voler une paire de lunettes ou un jouet à un enfant, ouvrir le tuyau d’arrosage du jardinier, rien de bien méchant. Un jeu absurde aux propriétés quelque peu cathartiques a rencontré d’emblée l’adhésion des joueurs du monde entier et s’est vendu à des millions d’exemplaires depuis sa sortie en 2019. Le jeu a également reçu plusieurs prix.

4 images
Screenshot de Untiled Goose game © House House
Screenshot de Untiled Goose game © House House
Screenshot de Untiled Goose game © House House

Mais quel rapport avec la musique classique ? Le jeu utilise un prélude de Debussy, spécialement retravaillé pour le jeu, pour marquer chaque action réalisée par la petite oie. En effet, ce prélude s’adapte aux actions du joueur, le morceau est rapide au cœur de l’action et se calme lorsque la situation est moins tendue, et elle s’arrête complètement lorsque l’oie se promène tranquillement à la recherche d’un autre villageois à embêter.

Musique de jeu vidéo, musique adaptative

La bande-son d’Untitled Goose game est une musique dite adaptative. Comme ce terme l’indique, cela veut dire que la musique entendue dans le jeu s’adapte en fonction des actions du joueur. Ainsi, la musique se fera plus pressante que la petite oie "attaquera" un des villageois ou se fera chasser par l’un d’eux, elle sera plus calme, plus paisible lorsqu’un nouveau personnage entre dans le champ de l’image, par exemple.

La musique adaptative est une musique propre au jeu vidéo, d’ailleurs, au fil des années, la musique a pris de plus en plus d’importance dans la conception des jeux vidéo, devenant un élément essentiel de leur création.

La particularité de ce projet est d’avoir utilisé une musique existante, un prélude de Debussy, et de l’adapter aux situations du jeu. Cela donne cette situation cocasse d’une oie qui se dandine sur du Debussy, c’est un cran au-dessus d’Amélie et d’Amélia des Aristochats non ?

Bande-annonce du jeu