La musique de Beethoven a-t-elle une influence sur le goût du champagne ?

Cela peut paraître étrange, mais le sujet est tout à fait sérieux. Une maison de champagne, l’Université d’Oxford, et l’IRCAM ont mené pendant cinq ans une étude sur les connexions entre la musique classique et le goût. Mieux: un producteur de champagne diffuse du Beethoven afin de favoriser la mise en bouteille de son champagne.

Musique classique et le goût : trouver les accords parfaits

Olivier Krug, directeur de la maison de champagne Krug, le professeur Charles Pence et les chercheurs de l’Ircam ont étudié pendant 5 ans les connexions entre la musique et le goût. Selon Krug, la musique classique permettrait "d’un point de vue scientifique, de révéler des facettes aromatiques". C’est ainsi que la maison de champagne Krug organise des dégustations "symphoniques", dans la continuité des recherches menées durant cinq ans.

La Symphonie pastorale de Beethoven pour la prise en mousse du champagne

Dans la famille Loriot, on est viticulteur et mélomane de père en fils. Michel Loriot a hérité de ces deux passions familiales et les mêle au quotidien. Michel Loriot est persuadé du bien de la musique classique sur le développement de ses vins et champagnes. Et plus particulièrement, ce seraient les vibrations de la musique qui auraient un effet bénéfique sur la levure et les protéines qui composent le vin. Selon Michel Loriot, "[les vibrations] agissent sur sa structure et l’aident à exprimer tous ses parfums et ses arômes durant son vieillissement. L’harmonie des éléments se crée."

Après deux mois de symphonie pastorale de Beethoven, les caves de Loriot vibrent au rythme des œuvres de Mozart, Brahms, Vivaldi ou encore Elgar, qui accompagnent l’évolution du champagne.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK