L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège met en place un fonds de solidarité pour aider les artistes précarisés

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège met en place un fonds de solidarité
L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège met en place un fonds de solidarité - © Tous droits réservés

Comme tous les orchestres, l’OPRL vit des moments difficiles : si la musique n’a pas totalement quitté la Salle Philharmonique du Boulevard Piercot (on a vu Gergely Madaras diriger l’Apprenti Sorcier à distance avec l’aide de ses enfants), les séries habituelles de la phalange liégeoise sont à l’arrêt.

Si, a priori, les employés de l’orchestre bénéficient d’une protection sociale, de nombreux musiciens supplémentaires et indépendants se retrouvent sans ressources ou avec des revenus amputés. Voilà pourquoi, ce matin, l’OPRL a diffusé le communiqué de presse suivant, annonçant la création d’un fonds de solidarité où l’intégralité des dons du public (non-remboursements de leurs places) sera utilisée pour payer les prestations annulées des artistes, techniciens, prestataires belges proches de l’OPRL et sans accès au chômage.

Participer à la solidarité indispensable au maintien des métiers de la culture

On le sait, le secteur culturel a été très durement touché par la crise du Covid-19. Toute la vie artistique s’est retrouvée à l’arrêt du jour au lendemain, et l’avenir reste encore très flou à bien des égards.
Une institution comme l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège doit participer à la solidarité indispensable au maintien des métiers de la culture, en particulier en soutenant ceux qui, par leur situation personnelle et leur statut indépendant, parfois extrêmement précaire, n’ont pas l’accès à des aides financières.

C’est pourquoi il a été proposé au public de ne pas se faire rembourser les tickets de concerts annulés ; l’OPRL a décidé de reverser l’intégralité de ces montants depuis la mi-mars à tous les artistes belges (musiciens supplémentaires, animateurs des activités pédagogiques…), techniciens spécialisés, étudiants du personnel de salle, avec lesquels l’Orchestre travaille régulièrement et qui n’ont pas pu avoir accès au chômage depuis le début de la crise.

Un montant doublé par l'Orchestre

Les montants récoltés avoisinent les 55.000 euros et seront dédoublés par un don sur fonds propres de l’OPRL, qui souhaite ainsi manifester sa solidarité, en tant qu’organisme culturel subsidié, avec les métiers culturels en situation très précaire.

Par ailleurs, les responsables de l’orchestre ajoutent : À la suite de la communication du Conseil National de Sécurité de ce 3 juin et des contacts réguliers qu’il entretient avec les autorités et le monde scientifique, l’OPRL travaille activement à la relance de sa saison 20-21 et sera sous peu en mesure de communiquer les modalités de vente et de tenue de ces concerts. Nous vous en tiendrons informés au plus vite.

La vie reprend ses droits et la musique lui emboîte le pas.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK