L’Orchestre de la Suisse romande a enregistré la Neuvième Symphonie de Beethoven en respectant la distanciation physique

C’est un véritable défi que vient de réaliser l’Orchestre de la Suisse romande : enregistrer avec une centaine de musiciens et chanteurs la Neuvième Symphonie de Beethoven Victoria Hall de Genève tout en respectant les protocoles sanitaires de distanciation physique, en répartissant musiciens et chanteurs dans toute la salle.

Jouer des œuvres d’envergure en respectant les règles sanitaires

Partout en Europe, les salles de concerts et d’opéra s’organisent pour organiser à nouveau des concerts avec ou sans public. Toujours soumises à des règles strictes de distanciation physique, les salles de concerts favorisent très souvent des formations et des œuvres de musique de chambre qui nécessitent qu’un petit nombre de musiciens et/ou de chanteur.

Les œuvres monumentales comme la célèbre Neuvième Symphonie de Beethoven qui demande un orchestre symphonique, un chœur et des solistes sont donc très souvent bannies des programmes actuels. Et pourtant, l’Orchestre de la Suisse romande a relevé le défi d’enregistrer ce monument de la musique classique, alors que l’on célèbre cette année les 250 ans de la naissance de son compositeur, Beethoven.

Pour se faire, une centaine de musiciens et chanteurs ont investi la salle du Victoria Hall de Genève et se sont éparpillés afin que chaque instrumentiste et chanteurs puisse être placé à bonne distance de sécurité les uns des autres. Chaque recoin de la salle a été investi, de la scène, aux loges, en passant par les galeries, le parterre ou encore les balcons, comme on peut le voir dans cet extrait vidéo posté sur la page Facebook de l’Orchestre.

Les solistes ont chanté aux balcons

Jonathan Nott a dirigé les 53 musiciens de l’Orchestre de la Suisse romande et les 58 choristes du Chœur du Grand Théâtre de Genève depuis un grand podium circulaire placé au centre de la salle. Un grand écran circulaire visible à 360°, installé au-dessus du directeur musical britannique de l’OSR, permettait à chaque instrumentiste, choriste et soliste de bien suivre le chef, quelle que soit sa position dans la salle. Les quatre solistes, la soprano Sonya Yoncheva, la mezzo-soprano Marie-Claude Chappuis, le ténor Mauro Peter et le baryton Manuel Walser ont chanté depuis les balcons.

La vidéo réalisée pour l’occasion sera publiée ce samedi 20 juin, un jour avant la fête de la musique, sur la chaîne YouTube de l’Orchestre de la Suisse romande.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK