L'orchestre de l'OSEL achève l'année entre romantisme et science-fiction

L'Orchestre Symphonique des Étudiants de Louvain-la-Neuve a été fondé en 1981 et accueille de nouveaux étudiants chaque année. Il est dirigé depuis 1999 par Philippe Gérard.
L'Orchestre Symphonique des Étudiants de Louvain-la-Neuve a été fondé en 1981 et accueille de nouveaux étudiants chaque année. Il est dirigé depuis 1999 par Philippe Gérard. - © Tous droits réservés

Une fois de plus, l’Orchestre Symphonique des Étudiants de Louvain-la-Neuve (OSEL) s’apprête à démontrer qu’il n’est pas toujours nécessaire d’être professionnel pour partager son amour de la musique avec enthousiasme, générosité et talent. Sous la baguette énergique et bienveillante de Philippe Gérard, qui dirige l’orchestre depuis 20 ans, l’OSEL fera vibrer à deux reprises l’Aula Magna, la plus grande salle de concert de la cité estudiantine. Car les jeunes musiciens, partis en tournée à Budapest et à Vienne en juillet dernier, n’ont pas chômé depuis leur retour : en plus de leur habituel concert de fin d’année, qui aura lieu ce mercredi 4 décembre, ils remettront le couvert le 11 décembre, dans un tout autre programme, au profit de Viva for Life.

 

"Souffle et création"

Le premier concert, "souffle et création", mettra à l’honneur la musique romantique. Il débutera par les "Variations sur un thème de Haydn op. 56a pour orchestre" de Johannes Brahms. L’œuvre se base sur un thème en si bémol majeur, issu du "Choral Saint-Antoine" de Joseph Haydn, à partir duquel Brahms a composé huit variations et un final.

L’orchestre interprétera ensuite le "premier concerto pour piano et orchestre en fa dièse mineur" de Serge Rachmaninov, certes moins connu du grand public que le deuxième, mais tout aussi monumental. Le soliste est Valère Burnon, premier Grand Prix du Concours International de Piano d’Épinal. Un choix qui s’imposait, puisque le talentueux musicien a lui-même fait partie de l’OSEL comme violoniste pendant plusieurs années. "On savait depuis longtemps que Valère était un pianiste hors pair qui irait loin, d’autant plus que, pour beaucoup de membres de l’orchestre, c’est un ami avant d’être un soliste !", explique Ruben Goriely, l’actuel président de l’OSEL, lui-même étudiant à l’UCLouvain.

La prestation sera clôturée par la "Marche Slave, op. 31" de Pyotr Ilych Tchaïkovsky, une pièce symphonique qui mobilise toute la puissance de l’orchestre, composée pour célébrer l’intervention russe lors de la guerre serbo-turque.

Le 4 décembre à 20h15 à l’Aula Magna (Louvain-la-Neuve). Des places sont encore disponibles. Informations et réservations sur le site de l’OSEL.

 

Grande soirée Star Wars

Une semaine plus tard, c’est vers l’univers de la célèbre saga Star Wars que l’OSEL propose de s’envoler, sept jours avant la sortie du neuvième opus de la série, "L’Ascension de Skywalker", qui clôture la troisième trilogie. En collaboration avec Musiq3 et l’Aula Magna, le concert est organisé au profit de Viva For Life (le projet de la RTBF de lutte contre la pauvreté infantile). On pourra y entendre les plus célèbres musiques composées par John Williams pour la saga : la principale suite pour orchestre (comprenant notamment la très emblématique "Marche Impériale", le thème de Dark Vador), mais aussi "Across the Stars", le thème amoureux de l’épisode II, ainsi que la suite orchestrale écrite pour l’épisode VII, "Le Réveil de la Force". Pascale Vanlerberghe et Kamal Messaoudi (spécialiste de l’univers de Star Wars) se chargeront de la présentation.

Le 11 décembre à 20h à l’Aula Magna (Louvain-la-Neuve). Plus d’informations sur l’article consacré au concert. Réservations sur le site de l’Aula Magna.

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK