L’Opéra Royal de Versailles, 250 ans de festivités, des spectacles et des débats parlementaires

Ce samedi 16 mai nous célébrions les 250 ans de l’inauguration de l’Opéra Royal de Versailles, qui fut le théâtre de nombreuses festivités royales, mais aussi de débats parlementaires. Restauré en 2007, l’Opéra propose encore actuellement une saison de concerts avec de nombreux artistes lyriques et formations musicales.

L’Opéra Royal de Versailles fut inauguré le 16 mai 1770, sous le règne de Louis XV, à l’occasion des festivités du mariage du Dauphin – futur Louis XVI – avec l’archiduchesse Marie-Antoinette. Une construction qui a duré plus de vingt ans et que l’on doit au premier architecte du Roi, Ange-Jacques Gabriel.

Imaginé sous Louis XIV, réalisé sous Louis XV

Il aura fallu le règne de deux rois et près d’un siècle pour que cette entreprise monumentale que représente l’Opéra Royal de Versailles voit le jour. Le projet d’une "salle de ballet" fastueuse qui se situerait à l’extrémité de l’aile Nord du Château était déjà présent dans les plans de l’architecte de Louis XIV, Jules Hardouin-Mansart.

Ce dernier présenta de nombreux projets au souverain, mais aucun retint son attention. Finalement, pour des raisons financières, Louis XIV laissa de côté ce projet pour concentrer son attention et les finances de l’Etat sur la construction de la Chapelle Royale.

L’Opéra Royal de Versailles resta à l’état de projet durant tout le règne de Louis XIV et une grande partie du règne de Louis XV. Premier architecte de Louis XV depuis 1742, Ange-Jacques Gabriel multiplie pourtant les études et les plans en vue de la réalisation de ce projet titanesque.

Une salle pour les noces des petits-fils de Louis XV

Bien qu’au départ le Roi n’était pas intéressé par le projet de Gabriel, il laisse ce dernier travailler à son projet et accepter d’envoyer des architectes en Italie afin de procéder à une étude minutieuse des salles du pays. L’objectif de ce voyage est de ramener toutes les informations techniques et décoratives qui feront de l’Opéra Royal de Versailles un théâtre parfait, qui servirait non pas pour les spectacles mais plutôt pour les grandes solennités réunissant un grand public.

La construction de l’Opéra sera finalement précipitée par Louis XV qui désirait avoir une salle pour célébrer les prochains mariages de ses trois petits-fils, parmi lesquels le futur Louis XVI.

L’Opéra Royal de Versailles fut inauguré le 16 mai 1770, à l’occasion du festin des noces du petit-fils de Louis XV, le Dauphin, futur Louis XVI, avec l’archiduchesse Marie-Antoinette, par une représentation de Persée de Quinault et Lully.

La destination de cette salle était multiple, elle devait servir à la fois de salle de théâtre mais aussi de salle de bal ou de salle de festin. Il fallait donc une machinerie qui permette une bonne modularité de la salle. L’aménagement de ce complexe système de machinerie fut confié Blaise-Henri Arnoult, premier machiniste du roi.

 

Révolution et restauration

La Révolution éclate en 1789 et met fin à la royauté, avec l’exécution publique de Louis XVI. L’Opéra Royal est relativement épargné par la Révolution, si ce n’est qu’il est vidé de son mobilier. Sous la Restauration, Louis-Philippe tente de le remettre en état, mais l’Opéra ne sera utilisé qu’à de rares occasions pour des spectacles officiels, comme celui de l’inauguration du nouveau musée le 10 juin 1837. Victor Hugo, Alexandre Dumas ou encore Eugène Delacroix se trouvaient parmi les nombreux invités de cet événement.

 

Le décorateur de l’Opéra de Paris, Pierre-Luc-Charles Cicéri, exécuta spécialement pour le ballet final de la représentation, un "palais de marbre rehaussé d’or". Cette toile fut reconstituée en 2019 et affichée dans l’Opéra Royal à la vue des nombreux visiteurs du Château.

En 1855, Napoléon III renoue avec les fastes de l’Ancien Régime en y offrant un banquet à la reine Victoria, puis une représentation de gala au roi consort d’Espagne en 1864.

Siège de l’Assemblée nationale et du Sénat

Après la chute du Second Empire en 1871, l’Opéra Royal accueille l’Assemblée nationale. En 1875, lors de l’instauration de la Troisième République, on crée deux assemblées parlementaires : le Sénat et la Chambre des représentants. Le Sénat élit domicile dans l’Opéra Royal. Cette nouvelle fonction assignée à cette salle entraîne de nombreuses modifications architecturales, avec notamment la création d’une verrière à la place du plafond de Durameau.

Restaurations successives à la suite de la Seconde Guerre Mondiale

L’Opéra Royal bénéficie d’une rénovation totale à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale. La nouvelle salle est inaugurée en 1957 en présence de sa majesté la Reine Elisabeth II d’Angleterre. Si la restauration est un succès du côté de la salle, ce n’est pas le cas du côté de la scène.

C’est pourquoi de nouveau travaux de rénovation furent entrepris entre 2007 et 2009, des travaux redonnant tout le faste et la majesté de l’Opéra de 1770. Depuis cette période, l’Opéra accueille de nombreux spectacles et concerts d’artistes de premier plan. Parmi les grandes voix prévues au programme de la saison 2019-2020 – malheureusement écourtée en raison de la pandémie de coronavirus – on retrouve Cecilia Bartoli, Philippe Jaroussky et Jakub Józef Orliński, à Marie-Nicole Lemieux, Patricia Petibon ou encore Lucile Richardot.

Concert de réouverture de l’Opéra Royal de Versailles en 2009