L’Opéra de Paris lance "Aria", un site mobile interactif pour tout savoir sur le monde de l’opéra

L’Opéra National de Paris lance ce jeudi 9 avril une nouvelle plateforme mobile, accessible sur téléphone et tablette, appelée Aria. Destinée au grand public, elle fonctionne grâce à une intelligence artificielle.

L’objectif de ce "chatbot" est de démystifier le monde de l’opéra et de la danse, le rendant plus accessible au plus grand et aux jeunes, permettant une découverte ludique et instructive du monde lyrique.

Le projet Aria de l’Opéra de Paris vient d’être lancé, en pleine période de confinement, où une grande partie de la population mondiale est coincée chez elle. Aucun calcul à voir dans la date de lancement de cette nouvelle plateforme, puisqu’Aria devait initialement être lancée en janvier mais a été retardée en raison de la grève sans précédent que le personnel de l’Opéra a menée contre la réforme du régime des retraites, à laquelle s’est ajoutée la paralysie due au coronavirus.

"Une fenêtre digitale, interactive, ludique sur le monde de l’opéra et du ballet"

A l’heure où la consommation de contenus sous forme numérique bat son plein, l'Opéra National de Paris inaugure le site mobile Aria, accessible gratuitement en français et en anglais, en France et dans le monde, sur téléphones portables et tablettes.

Avec le slogan "L’Opéra n’a rien de classique", cette nouvelle plateforme numérique, qui fonctionne sous la forme d’un "chatbot", se veut une mini-encyclopédie censée donner, de manière interactive, les clés de compréhension du monde lyrique souvent jugé élitiste. Cette perception du monde de l’opéra comme étant un monde fermé et très codifié déforce son accessibilité au plus grand nombre. Ce nouveau site aura pour mission de démystifier l’univers lyrique, d’en expliquer ces codes.

Vidéo de présentation

L’ambition est d’ouvrir une fenêtre digitale, interactive, ludique sur le monde de l’opéra et du ballet.

C’est ce qu’affirme Martin Ajdari, le directeur général adjoint de l’institution, à l’Agence France Presse. Pour lui, le public cible est "celui qui est curieux, familier des usages numériques mais intimidé par ce monde".

Grâce à l’intelligence artificielle, "Aria" utilise un chatbot qui va dialoguer avec l’utilisateur et lui proposer un contenu personnalisé lorsque de ses connexions ultérieures.

Attention, si vous voulez tester le site, il est vivement conseillé de l’utiliser sur un appareil mobile, téléphone ou tablette. L’expérience utilisateur sera bien meilleure qu’avec un ordinateur.

Tout ce que vous voulez savoir sur le monde de l’opéra et de la danse

Entièrement gratuit, le site Aria propose sur un ton ludique trois moyens de découverte interactive du monde de l’opéra et de la danse : "Je me laisse guider", "Je veux explorer les thèmes" ou "J’ai une question".

Des pas de danse aux différentes tessitures de voix en passant par les instruments de l’orchestre, de l’histoire de l’opéra aux compositeurs, en passant par la mise en scène, une pléthore de sujets sont traités dans cette nouvelle plateforme mobile.

L’utilisateur choisi un thème et Aria s’occupe du reste, elle livre des explications à travers des textes, des vidéos et des extraits sonores. Elle pose parfois aussi des questions à l’utilisateur pour tester ses connaissances. Le traitement de chaque sujet se fait de manière interactive et ludique, l’objectif étant réellement d’initier l’utilisateur au monde de l’opéra.

Dans les vidéos explicatives, vous retrouverez le patron l’Opéra Stéphane Lissner, le directeur musical Philippe Jordan, la directrice du Ballet de l’Opéra Aurélie Dupont et de nombreux artistes de la maison comme les musiciens qui expliquent leurs instruments, les artistes de chœur ou les techniciens.

Ainsi Marianne Croux, sixième lauréate du Concours Reine Elisabeth 2018, une soprano belgo-française de l’Académie de l’Opéra explique que le mot soprano vient du mot "sopra" (au-dessus en italien), c’est donc une chanteuse qui chante avec une voix plus aiguë qu’une mezzo-soprano ou qu’une alto.

Le site, dont le contenu sera enrichi en permanence, donne ensuite la possibilité d’écouter ces différentes tessitures de voix.

Pour la danse, le site présente plusieurs focus sur des chorégraphes, répond à des questions sur les différences entre la danse dite classique et la danse contemporaine, propose aussi des exercices de reconnaissance de la musique de ballet, et présente notamment des explications d’Elisabeth Platel, directrice de l’Ecole de danse qui détaille l’enseignement des petits rats de l’Opéra.

Des ponts entre l’opéra, la pop, le cinéma

Le site ne se limite pas au monde exclusif de l’opéra : dans la section "crossover", on découvre les liens entre le monde lyrique et d’autres modes d’expression artistiques, comme le cinéma, la musique électro, la pop culture…

Si vous sélectionnez le crossover Cinéma et opéra, vous apprendrez tous les liens qui unissent ces deux arts ou encore ce que sont les "films-opéras", ou encore comment l’opéra a influencé la musique de films, tels que celle de Star Wars composée par John Williams.

Le projet – initialement porté par le prédécesseur de M. Ajdari, Jean-Philippe Thiellay, devenu en janvier directeur du nouveau Centre national de la musique – a bénéficié du mécénat du géant chinois des télécoms Huawei, et a été réalisé en partenariat avec la société de conseil en transformation numérique Keyrus.

Les opéras belges chez vous

Les maisons d’opéra et de concerts belges ne sont pas en reste, niveau concerts virtuels. En cette période de confinement où tout rassemblement est proscrit, les salles de concerts et d’opéra sont contraintes de s’adapter pour continuer à maintenir un lien avec leur public, en attendant de pouvoir rouvrir leurs portes.

Ainsi, le Théâtre Royal de La Monnaie et l’Opéra Royal de Wallonie ont mis gratuitement à la disposition des internautes plusieurs de leurs productions lyriques.

Sur le site de La Monnaie, ce ne sont pas moins de sept anciennes productions qui sont remises à disposition, avec notamment Le conte du Tsar Saltane, fraîchement auréolé du prestigieux prix russe Casta Diva.

L’Opéra Royal de Wallonie a également mis sept anciennes productions lyriques sur son site internet. Il propose aussi une pléthore d’activités, autour de l’opéra, pour les enfants et à faire en famille.

D’autres salles de concerts, telles que Flagey, BOZAR, ou encore l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, ont lancé des initiatives similaires, mettant en ligne d’anciens concerts ou invitant des artistes à jouer, de chez eux, un récital retransmis sur le site de l’institution.

L’opéra, c’est aussi sur Musiq3, tous les samedis à partir de 20h, et vous pouvez retrouver de nombreux programmes classiques sur la plateforme Auvio, avec notamment de nombreux épisodes de l’émission Les clefs de l’orchestre.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK