L’Ode à la joie de Beethoven dans les rues de Bruxelles : un concert ambulant donné par le pianiste allemand Søren Gundermann

Si le public ne peut pas aller à Beethoven, Beethoven viendra à lui. Ce jeudi 9 juillet, le pianiste et compositeur allemand Søren Gundermann montera sur une scène mobile et fera un tour de Bruxelles en jouant des variations de l’Ode à la joie de Beethoven, l’hymne européen, afin de célébrer la nouvelle présidence de l’Allemagne au Conseil de l’Union Européenne.

13 variations de l’Ode à la joie dans les rues de Bruxelles

Tous ensemble pour relancer l’Europe, telle est la devise de la nouvelle présidence de l’Allemagne au Conseil de l’Union Européenne. Afin de rendre cette devise concrète, une série de concerts intitulée "Europe Variations" sera organisée ce jeudi 9 juillet dans plusieurs quartiers de la capitale européenne.

Pendant chaque concert de vingt minutes, Søren Gundermann proposera sa propre interprétation ("Europe Variations") de l’Ode à la joie de Beethoven. Chaque variation présente la mélodie sous un autre éclairage, inspirée par de multiples influences telles que le jazz, la musique du monde, la musique classique et le rock. L’Ode à la joie de Beethoven est issue de sa Neuvième Symphonie, dans sa version instrumentale, elle est devenue l’hymne européen en 1972.

Une ode à l’Europe

Le départ symbolique de la série de concerts d’Europe Variations se fera le matin devant le Parlement européen. Les étapes suivantes seront le Centre Hospitalier Universitaire Saint-Pierre et l’Hôpital pédiatrique Reine Fabiola où Søren Gundermann souhaite donner du courage aux malades et remercier le personnel soignant pour son engagement exceptionnel ces derniers mois. Il en est de même pour le personnel de la maison de retraite l’Heureux Séjour. Il souhaite jouer pour leur offrir de la distraction. Cette série de concerts se terminera devant l’Opéra de La Monnaie de Bruxelles.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK