Journée Internationale des Droits des Femmes : Destins parallèles, un concert de l’orchestre I Musici Brucellensis

L’Orchestre de chambre I Musici Brucellensis, qui a récemment fêté en musique ses 30 ans, s’associe à l’Association Internationale des Femmes Chefs d’orchestre, Femmes Maestros, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes. Le dimanche 7 mars prochain, l’orchestre proposera un concert consacré au talent muselé de Fanny Mendelssohn et d’Alma Mahler.

Depuis sa fondation en 2000, l’Association Internationale des Femmes Chefs d’orchestre, Femmes Maestros, ne manque jamais de rendre hommage à travers un concert, aux femmes qui ont enrichi, souvent avec plus de difficultés que les hommes, l’Histoire de la musique. Pour cette année, l’association propose, avec la participation de l’orchestre de chambre I Musici Brucellensis et de sa cheffe Zofia Wislocka, un concert "comparatif" entre le talent créatif de deux femmes, pourtant privées de leur expression, face à leur frère et mari, qui eux ont évolué sous les lumières du succès et de la reconnaissance.

Les œuvres de l’une et de l’autre se répondront lors du concert et chacune des œuvres sera introduite par la lecture, par la comédienne et soprano Diana Gonnissen, de lettres adressées par la famille Mendelssohn à leur fille et sœur Fanny, et par Gustav Mahler à sa future épouse, Alma.

Fanny Mendelssohn, la sœur dévouée

"Derrière un grand homme se cache toujours une femme d’exception". L’adage est bien connu et s’applique particulièrement bien à l’histoire de Fanny Mendelssohn, sœur "écartée" pour ne pas faire d’ombre au rayonnement de son frère Felix, et qui se muera en épouse et mère sans jamais pouvoir valoriser son génie équivalent à celui du "père" de la célèbre "Marche Nuptiale".

La musique deviendra peut-être pour lui [Felix] son métier, alors que pour toi elle doit seulement rester un agrément mais jamais la base de ton existence et de tes actes.

C’est ce qu’écrivait le père Abraham Mendelssohn à sa fille, alors âgée de 15 ans. Et pourtant, elle continuera, presque en secret à composer près de 400 œuvres suscitant l’admiration de nombreux créateurs, dont Gounod, Liszt et Schumann. De même, elle aidera son frère Félix dans ses compositions et encouragera son inspiration tout au long de sa vie.

Les œuvres interprétées lors du concert :

  • Fanny Mendelssohn - Quatuor en Mi bémol Majeur. Orchestration pour orchestre à cordes
  • Felix Mendelssohn - Symphonie pour orchestre à cordes No 10 en Si Mineur

 

Alma Mahler, un soutien inconditionnel à son mari

L’effacement musical est aussi le destin d’Alma Mahler. Pourtant dotée d’un caractère fort et de talents multiples, elle a dû renoncer par amour à la reconnaissance de sa musique et de sa peinture. Ce sont "des futilités qui distrairont son esprit", dira son époux Gustav, qui lui demande un amour inconditionnel pour le soutenir dans sa brillante carrière.

D’Alma Mahler, qui a donc peu composé, on retient aujourd’hui surtout la beauté inspiratrice, le caractère passionné et tumultueux, notamment du fait de ses liaisons extra-conjugales, et son appui à de nombreux créateurs, son mari bien sûr, mais aussi, Klimt, Schönberg, Kokoschka, Alban Berg, Britten et Leonard Bernstein.

Les œuvres interprétées lors du concert :

  • Alma Mahler : 5 Lieder -1910
  • Gustav Mahler : Adagietto de la 5e Symphonie

Le concert, qui sera diffusé en ligne le dimanche 7 mars prochain à partir de 11h30 sur les plateformes digitales de l’Orchestre.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK