Incendie à Bozar : "la restauration de l’orgue de Bozar sera longue et complexe", selon Jérôme Giersé

Les dégâts causés par le feu de toiture qui s’est déclaré ce lundi sont conséquents au niveau du bâtiment et du toit, de nouvelles expertises sont également attendues afin d’établir une estimation correcte des dommages subis et d’identifier la cause de l’incendie, a déclaré ce mercredi 20 janvier le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

Une double peine pour le Palais de Beaux-Arts de Bruxelles

Alors que Bozar, et notamment le département Bozar music, est déjà mis à mal par la crise sanitaire du coronavirus, cet incendie est vécu comme "une double peine", selon les termes de Jérôme Giersé, directeur musical du Palais des Beaux-Arts et organiste. C’est surtout la grande salle de concert Henry Le Bœuf qui a souffert, non moins du feu que des eaux qui ont été déversées par les pompiers pour circonscrire le feu. Des dégâts qui se concentrent devant la scène, côté cour, et surtout au niveau de l’orgue. La restauration de ce dernier, pour un peu plus d’un million d’euros, avait pris fin en septembre 2017, 50 ans après qu’un incendie l’a réduit au silence, en 1967. Jérôme Giersé a travaillé en coopération avec les experts pour essayer de limiter les dégâts.

Invité au micro de François Heureux dans La matinale de La Première, Jérôme Giersé a fait le point sur la situation, en précisant la grande gratitude de toute l’équipe de Bozar envers "l’incroyable travail des pompiers de Bruxelles, qui en quelques heures, ont non seulement empêché le feu de pénétrer dans le bâtiment mais aussi de toucher les bâtiments voisins".

"Le facteur d’orgue est aujourd’hui au travail, toutes les expertises nécessaires ont lieu pour qu’on puisse, en toute sérénité, déterminer ce qui doit être fait et le timing pour pouvoir entamer les travaux", assure Jérôme Giersé qui ajoute que la restauration de cet orgue sera, sans nul doute, "longue et complexe car c’est la totalité de l’environnement de l’instrument qui devra être pris en main par les équipes, un travail d’experts et d’artisans qualifiés".

Interview de Jérôme Giersé dans La matinale de La Première

Les images du Grand orgue inondé

Des expertises toujours en cours pour déterminer les causes de l’incendie

Au niveau du toit, des installations temporaires ont été mises en place pour protéger l’intérieur de Bozar des fortes pluies prévus ces prochains jours. Des travaux plus pérennes sont en cours pour le refermer.

Johan Vanderborght, porte-parole de la Régie des bâtiments, a aussi remarqué mardi que "le plafonnage s’est détaché dans plusieurs espaces d’exposition, mais les verrières ont généralement bien résisté". En ce qui concerne les expositions, Bozar précise que le circuit de la rue Royale a été plus particulièrement touché par l’incendie. Heureusement, l’exposition "Danser brut" venait de s’y achever. Les œuvres liées à l’exposition "Philippe Vandenberg. Molenbeek" qui se trouvaient dans les antichambres côté rue Royale ont été évacuées en vue d’un examen approfondi. L’autre grand circuit d’exposition, du côté de la rue Ravenstein, où se déroulaient les expositions Hotel Beethoven et Facing Van Eyck, aurait été largement épargné. Des expertises sont encore en cours. Ces deux expositions devraient donc rouvrir ce mardi 26 janvier.

L’expert incendie s’est rendu mardi matin sur place. Son rapport visant à déterminer la cause de l’incendie et son origine n’a pas encore été divulgué. Le feu a été constaté aux environs de 16h00 lundi près de tours de refroidissement dans un local technique, mais les pompiers n’ont pas pu affirmer lors de l’incendie que le départ du feu était localisé à ce niveau. Il s’est propagé entre le toit et le plafond sur une surface importante, ce qui a rendu l’intervention particulièrement délicate. L’incendie a été éteint vers 21h30.

"Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude aux pompiers", a déclaré Paul Dujardin, CEO et directeur général de BOZAR. Il a également fait valoir le soutien important témoigné notamment par le public et les partenaires du musée.

Le bâtiment et les expositions sont fermés jusqu’à lundi prochain inclus. Les évènements en ligne sont également suspendus.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK