Hugo Claus, bien vivant

Hugo Claus, bien vivant
3 images
Hugo Claus, bien vivant - © Tous droits réservés

Le 19 mars 2008, il y a 10 ans jour pour jour, Hugo Claus âgé de 78 ans demandait à subir une euthanasie. L’auteur du Chagrin des Belges est aujourd’hui bien vivant dans une exposition que Marc Didden, écrivain, journaliste et réalisateur, lui dédie affectueusement, ouverte jusqu’au 27 mai.

Hugo Claus, con amore serpente dans le labyrinthe du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle illustre les différentes facettes du créateur. Romancier, poète, dramaturge, scénariste, réalisateur et peintre, Hugo Claus était un homme raffiné et populaire, respectueux et contestataire. Belge parmi les Parisiens, il buvait du champagne à la Brasserie Lipp et faisait de grands flchss en buvant sa soupe. Il jouait à la pétanque dans le sud de la France. Il avait néanmoins le blues de la mer. Dans la presse people, le mari de Sylvia Kristel, l’actrice d’Emmanuelle était toutefois un écrivain nobélisable.

L’exposition rassemble des manuscrits, des affiches de films, des objets, des photos et des vidéos. Juliette Gréco témoigne dans une séquence de télévision en noir et blanc. Hugo Claus apparaît sur le plateau d’Apostrophe, l’émission littéraire de Bernard Pivot. Le parcours réunit des peintures d’hier et d’aujourd’hui, de James Ensor à Thierry De Cordier en passant par Michaël Borremans et les artistes de Cobra. 

Bozar organise en ce 19 mars une journée commémorative et une soirée littéraire avec Caroline Lamarche, Jacques De Decker, Jean-Luc Outers et Marc Didden.

 

Marc Didden est au micro de Pascal Goffaux.

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK