House of Creations, La Monnaie raconte la genèse de ses créations sur son blog

La Monnaie se présente comme une "Maison de créations". House of Creations, c’est aussi le titre du blog, sur lequel la maison d’opéra bruxelloise dévoile les coulisses de ses créations mondiales à venir, puisque les équipes de La Monnaie annoncent qu’ils "présenteront une ou deux nouvelles œuvres de commande chaque saison entre aujourd’hui et 2025."

Depuis plusieurs années, La Monnaie se distingue par ses choix de programmation audacieux et ses créations, saluées par la critique. Si un opéra ou un concert durent deux à quatre heures, le processus de création de l’œuvre, sa genèse, de sa conception à la mise en scène, est souvent un travail de bien plus longue haleine que la plupart des gens ne le pensent.

Montrer au public le making-of d’une production inédite dès le début et de l’emmener dans les coulisses du processus de création, voici l’ambition du projet House of Creations, un blog sur lequel vous pourrez suivre les préparatifs de pas moins de sept prochaines créations mondiales, parmi lesquelles le prochain opéra de Philippe Boesmans, On purge bébé, d’après le vaudeville de Georges Feydeau, dont la première sera donnée en décembre 2022, mais également Is This The End #2, la deuxième partie du "pop requiem" de Jean-Luc Fafchamp, dont le premier volet, Dead little girl, a été présenté en septembre 2020 sous la forme d’un live-filmed opera. Parmi les autres créations en cours de préparation, on retrouve Cassandra, le premier opéra de Bernard Foccroulle ou encore une nouvelle création symphonique composée par Harold Noben à l’occasion du 250e anniversaire de l’orchestre de La Monnaie.

Valentine Jongen nous parle du blog de La Monnaie dans sa chronique "La Passion selon"

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK