Florence Foster Jenkins, cette chanteuse d’opéra qui chantait faux, au cœur d’un podcast pour enfant

Les Odyssées sont une série de podcasts produits par France Inter qui invitent les enfants de 7 à 12 ans à se plonger dans les aventures des grandes figures de l’histoire. Et parmi celles-ci, on retrouve Florence Foster Jenkins, une riche mondaine américaine qui avait un rêve, devenir une chanteuse d’opéra.

La musique, c’était toute la vie de Florence Foster Jenkins. Cette riche mondaine new-yorkaise n’avait un seul rêve dans la vie, devenir une chanteuse d’opéra et rendre les gens heureux avec sa voix. Mais, il y a un hic : Florence Foster Jenkins n’avait aucun sens du rythme et chantait affreusement mal. Pourtant, malgré la faiblesse de sa voix et la douleur que produisaient ses montées dans les aigus, elle n’a jamais abandonné son rêve.

C’est le destin peu commun d’une femme hors du commun que propose de découvrir le podcast Les Odyssées de France Inter, une série de podcasts adressé aux enfants entre 7 et 12 ans.

Ecoutez l’épisode "Florence Foster Jenkins, une chanteuse d’opéra extraodinaire"

Florence Foster Jenkins, la vie d’une chanteuse atypique

A la mort de son père, Narcissa Florence Foster, qui a alors 40 ans, hérite d’une belle somme d’argent qui va lui permettre de lancer pleinement sa carrière de cantatrice, une carrière que lui refusaient catégoriquement, peut-être pour la protéger, son père et son ex-mari. Elle plonge à corps perdu dans le répertoire lyrique pour soprano, elle prend des cours et s’entoure d’un grand nombre de musiciens qu’elle paye très cher. Très sûre d’elle et de sa voix, elle crée un club dans lequel elle se produit lors de petits récitals, pour un public restreint de privilégiés, médusés par le manque de justesse et de rythme de la chanteuse.

Malgré ses lacunes évidentes, Florence Foster Jenkins est très sûre de sa voix et n’hésite pas à se comparer aux plus grandes cantatrices de son époque, elle enchaîne les concerts où elle reprend les plus grands airs d’opéra devant un public de curieux qui se presse pour venir l’écouter. A l’âge de 76 ans, elle chante pour la première fois au Carnegie Hall. Un concert qui lui sera fatal puisque, suite aux critiques acerbes de la presse, Florence Foster Jenkins fera une crise cardiaque et décédera un mois plus tard.

Une vie qui a inspiré le cinéma

Cette vie et ce personnage hors du commun ont inspiré les réalisateurs des quatre coins de l’Atlantique puisque deux films, l’un français et l’autre américain, ont été réalisés autour de Florence Foster Jenkins : Marguerite, du réalisateur français Xavier Giannoli avec Catherine Frot dans le rôle principal, et Florence Foster Jenkins du réalisateur américain Stephen Frears avec Meryl Streep en Florence Foster Jenkins et Hugh Grant en mari protecteur.

Vous aimez les podcasts ? Vos enfants en redemandent ?

La RTBF produit de nombreux podcasts natifs, pour les grands et les petits. Voici quelques propositions :

  • Nos héros, cinq fictions sonores d’écrivains qui se sont inspirés d’une œuvre de musique classique et Nos héroïnes, une conférence musicale autour de femmes d’exception, présentée par Pascale Seys et mis en musique par Catherine Gaindorge.
  • Et pourquoi ? Le nouveau podcast qui explique l’info aux enfants.
  • Laurence Vielle lit la poésie, une série de poèmes lus par la poétesse.
Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK