Episode 9 : "C'est le produit le plus réussi de mon esprit"

En 1815, Karl van Beethoven, le frère du compositeur, décède de la tuberculose. L’épidémie fait rage et suscite l’intérêt de différents médecins qui essaient de l’endiguer. Le médecin français Laennec s’y intéresse de près, trop près puisqu’il contractera la maladie et en mourra non sans avoir auparavant inventé l’instrument inséparable de tout docteur, le stéthoscope.

Beethoven devient le tuteur légal de son neveu, Karl. Le compositeur souhaite dit-il, ne pas en faire un homme ordinaire c’est pourquoi il astreint son neveu à une éducation extrêmement sévère. Quelques années plus tard, L’archiduc Rodolphe est nommé au siège épiscopal d’Olmutz et Beethoven veut faire pression sur lui pour obtenir un poste fixe. Il compose alors la messe solennelle pour la cérémonie d’intronisation. Pratiquement au même moment, le compositeur écrit une œuvre qui lui permet de répondre à son souhait le plus profond, celui de donner par sa musique de la Joie à l’humanité, celui de célébrer la joie, c’est sa 9e symphonie.

Ne manquez aucun épisode du feuilleton Beethoven

4 images
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés

Episode 1 : Ainsi se passèrent les années 70, sans qu'on entende rien dire de particulier à son égard
Episode 2 : "Recevez des mains de Haydn, l'esprit de Mozart"
Episode 3 : "Voilà mes 25 ans, il faut que cette année révèle l'homme achevé"
Episode 4 : "C’est l’art et lui seul qui m’a retenu"
Episode 5 : "En souvenir d'un grand homme"
Episode 6 : "Il n'y a qu'un Beethoven"
Episode 7 :  "Ne garde plus le secret de ta surdité"

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK