Episode 6 : "Il n'y a qu'un Beethoven"

L’unique opéra de Beethoven est créé en 1805 à Vienne. C’est un échec car les musiciens, aussi bien instrumentistes que chanteurs, considèrent que l’œuvre est trop compliquée.

Ce sera une critique récurrente qu’on adressera à Beethoven qui répliquera :

J’écris pour les générations futures et pas pour les imbéciles qui pianotent pour combler le vide de leur existence plus misérable qu’une dinde de basse-cour.

Beethoven n’a qu’une seule règle, être fidèle à son art et à ses convictions. Aussi lorsqu’il se rend chez son mécène le Prince Lichnowsky et que ce dernier lui demande de jouer devant les officiers français qui logent au château, Beethoven explose, quitte la demeure sur le champ et envoie un billet à son bienfaiteur : " Prince, ce que vous êtes, vous l’êtes par le hasard de la naissance. Ce que je suis, je le suis par moi. Des princes, il y en a et il y en aura encore des milliers. Il n’y a qu’un Beethoven"

Ne manquez aucun épisode du feuilleton Beethoven

4 images
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés
Cliquez sur le bouton © Tous droits réservés

Episode 1 : Ainsi se passèrent les années 70, sans qu'on entende rien dire de particulier à son égard
Episode 2 : "Recevez des mains de Haydn, l'esprit de Mozart"
Episode 3 : "Voilà mes 25 ans, il faut que cette année révèle l'homme achevé"
Episode 4 : "C’est l’art et lui seul qui m’a retenu"
Episode 5 : "En souvenir d'un grand homme"

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK