En Thaïlande, le pianiste Paul Barton joue pour apaiser des singes affamés

Depuis près de dix ans, le pianiste britannique Paul Barton joue de la musique classique pour apaiser les souffrances d’éléphants maltraités. Récemment, Barton a trouvé un nouveau public qui avait bien besoin de réconfort musical : une centaine de singes affamés regroupés dans un ancien cinéma de Lopburi, au nord de Bangkok.

Paul Barton apaise les animaux blessés de Thaïlande par la musique classique : depuis qu’il s’est installé en Thaïlande, le pianiste britannique se rend plusieurs fois par semaine dans un sanctuaire qui recueille des éléphants blessés et aveugles, épuisés par leur exploitation, notamment à des fins touristiques. Depuis près de 10 ans, Paul Barton filme ces moments privilégiés entre ces grands animaux et la musique classique, et les partage sur sa chaîne YouTube.


À lire aussi : Apaiser les éléphants blessés et aveugles de Thaïlande par la musique classique


Mais en cette année 2020 où le monde est bouleversé par la pandémie de coronavirus, les animaux souffrent eux aussi des répercussions de la crise sanitaire. C’est notamment le cas des singes de Thaïlande. Les touristes ne venant plus leur rendre visite aux alentours de Lopburi, les singes sont affamés et deviennent parfois agressifs. C’est pourquoi le pianiste Paul Barton a décidé d’aller jouer rien que pour eux, dans un temple de Lopburi, situé au nord de Bangkok.

“J’aime jouer du piano pour les animaux qui ont eu une vie stressante et il est possible que la musique joue un rôle dans leur processus de réhabilitation”, a-t-il précisé à Reuters.

Vidéo de l’Huffington Post

Sur sa chaîne YouTube, le pianiste britannique a récemment également posté une série vidéos de son escapade dans un ancien cinéma de Lopburi où une centaine de singes ont élu domicile. Ces singes affamés à cause de l’absence de touristes "nourrisseurs" sont devenus très agressifs.

Pourtant, dès que Paul Barton se met au piano et commence à jouer, plusieurs singes arrêtent de s’agiter, se rapprochent de l’instrument et écoutent la musique. Certains s’aventurent même sur le piano pour voir de plus près cet étrange instrument. Certains singes marchent carrément sur le clavier pendant que Paul Barton est en train de jouer. Paul Barton leur a joué ses propres musiques, ainsi que du Beethoven ou encore du Michael Nyman.

L’une des vidéos est filmée par la fille de Paul Barton, Emilie, qui, du haut de ses 5 ans, accompagne et filme fièrement son père dans l’ancien cinéma. En plus de jouer pour les singes, Paul Barton et sa fille ont également nettoyé l’ancien cinéma pour offrir un environnement plus agréable aux nouveaux locataires des lieux.

Ces singes, que l’on disait dangereux et agressifs, ont adopté le pianiste et sa musique, qui semble réellement les apaiser.

A la fin du concert, Paul Barton a également pris le temps de donner à manger aux singes affamés.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK