Disparition de l’organiste française Odile Pierre, à l’âge de 87 ans

L’une des grandes organistes du XXe siècle, la Française Odile Pierre, est décédée ce samedi 29 février à quelques jours de ses 88 ans, a indiqué son mari à l’Agence France Presse.

"Elle était la dernière élève de Marcel Dupré, avait eu des élèves dans le monde entier et avait donné 2000 récitals sur tous les continents", a déclaré Pierre Aubé, le mari de la musicienne, qui allait avoir 88 ans le 12 mars.

L’un de ses anciens élèves, Michael Matthes, titulaire de l’orgue de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Paris, a réagi à cette disparition sur Facebook :

Une très grande dame de l’orgue nous quitte discrètement, laissant ses anciens élèves certes orphelins et aujourd’hui très tristes, mais sa musique et son merveilleux enseignement demeureront pour toujours.

Odile Pierre avait notamment été titulaire des orgues de l’église de la Madeleine à Paris de 1969 à 1979, place occupée avant elle par les compositeurs Gabriel Fauré et Camille Saint-Saëns.

Née à Pont-Audemer (Eure) en 1932, elle vivait dans le Loiret. C’est un récital de Marcel Dupré à Rouen, auquel elle avait assisté à l’âge de sept ans, qui l’avait convaincue de devenir organiste. Elle a d’ailleurs d’abord étudié à Rouen, puis au Conservatoire de Paris auprès de Marcel Dupré.