Des oiseaux en ville : un guide pour reconnaître les oiseaux et leurs chants pendant le confinement

Alors que nous sommes de nouveau amenés à rester chez nous et à observer un second confinement, nous pouvons toujours tendre nos oreilles vers l’extérieur et apprécier les sons de la nature qui reprend ses droits. Et pour reconnaître les chants des oiseaux, quoi de mieux qu’un guide réalisé par une mezzo-soprano.

Mais quel est cet oiseau que je vois et entends chanter à ma fenêtre ? La diminution de la pollution sonore dans les villes, liée au premier confinement en mars dernier, a permis à la nature de reprendre ses droits, au moins partiellement, et aux oiseaux d’être enfin pleinement entendus. Et pour nous aider à les reconnaître, la mezzo-soprano Fiona McGown a partagé un petit guide, qu’elle a coécrit avec Antonin Yuji Maeno, un architecte passionné d’ornithologie urbaine.

Le confinement qui nous a été imposé pendant plus de trois mois nous a forcés à ralentir nos activités, à limiter nos déplacements au plus strict nécessaire. Les bruits quotidiens de klaxons, de circulation de voitures et de bus qui polluent les oreilles des citadins ont laissé la place au doux son de la nature qui "roucoule, babille, piaffe, jase, pleure, craille, siffle, hulule, trisse…"

Et parmi cette faune qui s’épanouit dans ces villes confinées, les oiseaux profitent pleinement de la quiétude qui a envahi ces villes libérées de leur tumulte habituel. Et si vous avez envie d’en savoir plus sur les oiseaux qui pourraient se poser sur vos fenêtres et de reconnaître leur chant, l’architecte Antonin Yuji Maeno, passionné d’ornithologie urbaine, vous propose un petit guide très bien documenté et illustré, qui vous présente 55 espèces d’oiseaux que l’on peut trouver un peu partout en ville, dans des parcs ou encore près des points d’eau.

2 images
Page du guide, présentant la perruche à collier © Antonin Yuji Maeno

Avec ce guide, vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur le moineau, le merle noir, la mésange bleue, les différentes espèces de pigeons ou encore le troglodyte mignon mais aussi sur des espèces beaucoup plus rares, comme la perruche à collier, le tichodrome échelette ou encore la gorgebleue à miroir.

Sur chaque fiche présentée, l’auteur propose une série de liens vers des sites de référence en la matière et propose même d’écouter le chant de chaque oiseau.

Antonin Yuji Maeno vous invite à tendre l’oreille, dans le plus grand respect d’une nature qui, même si elle bénéficie d’un peu de répit en cette période de confinement, doit à tout prix être préservée et protégée.

Le guide Window birds est disponible gratuitement en consultation et en téléchargement.

Et pour vous laisser sur une note musicale, nous vous proposons d’écouter le chant musical d’un oiseau blanc majestueux… Le chant du cygne de Schubert, interprété par la violoncelliste franco-belge Camille Thomas et la pianiste suisse Beatrice Berrut.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK