Des étudiants en chant jazz manifestent en musique contre le Brexit à la Gare du Midi

Des étudiants en chant jazz manifestent en musique contre le Brexit à la Gare du Midi
Des étudiants en chant jazz manifestent en musique contre le Brexit à la Gare du Midi - © L'avenir

Le groupe vocal des étudiants en chant jazz du Conservatoire royal, Brussels Groove Collective (BGC), dirigé par le britannique Pete Churchill, a poussé la chansonnette ce vendredi 24 janvier dans la gare du Midi à l’entrée de la place Victor Horta. Ils voulaient ainsi faire savoir aux artistes britanniques qu’ils restent les bienvenus en dépit du Brexit.

Les navetteurs ont pu assister à ce concert improvisé du collectif, qui était composé d’une vingtaine de chanteurs et d’un pianiste. Les thèmes repris dans les chants étaient la migration, la fraternité et la solidarité.

Pete Churchill, à la tête du collectif, est britannique et professeur à la Royal Academy of Music de Londres ainsi qu’au Conservatoire Royal de Bruxelles. Deux fois par mois, il se rend à Bruxelles pour y enseigner.

"Je continue d’acheter mes billets Eurostar, mais l’avenir ne semble pas si évident. Personne ne peut me dire à quoi cela ressemblera dans un an", explique-t-il. "Avant que le Royaume-Uni ne rejoigne l’Union européenne, en tant qu’artiste, vous deviez demander un visa pour chaque pays européen. Peut-être que les musiciens seront désormais dissuadés de venir (après le Brexit)", regrette M. Churchill.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK