Des concerts de musique classique en drive-in dans les montagnes de Suisse

Le ténor Ilker Arcayurek s’est produit dans la salle de concert la plus vaste et la plus insolite du monde : un parking au milieu des montagnes du Canton de Fribourg. Il s’agissait d’un drive-in concert, les spectateurs assistant au spectacle depuis l’habitacle de leur voiture. Mais contrairement aux dires de nombreux médias, c’est loin d’être une première en Europe.

Un parking au milieu des montagnes de Suisse, des voitures en rang d’oignon devant une vaste scène et des écrans géants : on vous l’accorde, c’est un théâtre des plus insolites pour un festival de musique classique. Face aux multiples contraintes sanitaires, pour éviter une annulation ou une simple diffusion en ligne, le festival du Lied a été obligé d’innover, comme beaucoup d’institutions culturelles. Et quel meilleur moyen que de mettre à profit la beauté des paysages alpins, la plus vaste, la plus profonde, la plus grandiose de toutes les scènes du monde ? C’est ainsi que les organisateurs ont adopté un concept revenu à la mode en raison de l’absence de contact physique qu’il permet : le drive-in. En bref, le public arrive sur un parking et assiste au spectacle en live, chacun depuis l’habitacle de son véhicule, puis repart, sans même avoir dû en sortir.

Le charmant village de Charmey

C’est le village de Charmey, dans le Canton de Fribourg, qui a été choisi pour son charmant décor. En tout, 6 concerts ont lieu cette semaine dans le cadre du drive-in festival, du 25 au 31 juillet 2020, et le concept semble bien fonctionner : des dizaines de personnes se retrouvent pour assister aux différentes performances. La première, qui a eu lieu ledimanche 25 juillet, accueillait le ténor turco-autrichien Ilker Arcayurek. Bien sûr, on y perd la dimension conviviale du concert. Pas d’entracte, pas de bar à la sortie pour discuter avec d’autres personnes. Au niveau de l’organisation, la sortie des véhicules n’est tout simplement pas autorisée, même si une centaine de places assises, bien espacées les unes des autres, sont tout de même vendues pour ceux qui en ressentent vraiment le besoin. Mais globalement, le bilan est positif, à en croire le second concert, de klaxons cette fois, qui a salué les musiciens dès la première soirée, en guise d’applaudissements.

Relevons que plusieurs médias d’Europe, comme France Musique, TV5 Monde et RFI, se sont fait l’écho de cet événement comme d'"une première en Europe". Ce serait, selon eux, "le tout premier concert de musique classique donné devant un parterre de voitures". C’est bien entendu faux et une simple recherche suffit à s’en rendre compte. Outre le fait que les concerts en drive-in – tous genres confondus – se sont multipliés ces derniers mois, il y a déjà eu cette année au moins deux autres tentatives dans le domaine de la musique classique (certes à moindre échelle), dont nous parlions à l’époque : un drive-in opéra à Londres et, bien sûr, le concert donné ici en Belgique dans le cadre du Festival musical de Namur.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK