Découvrez les symphonies de Franz Schmidt grâce à Paavo Järvi

Critique de Nicolas Blanmont

Comme son père Neeme, Paavo Järvi aime explorer des répertoires méconnus. Coup de chapeau à lui et aussi à Deutsche Grammophon qui, en cette année où pleuvent les intégrales des symphonies de Beethoven (y compris sur le label au cartouche jaune !), proposent une intégrale des symphonies de… Franz Schmidt.

Violoncelliste de l’orchestre de l’Opéra de Vienne (notamment sous la baguette de Gustav Mahler) à l’âge de 14 ans, professeur de piano au Conservatoire de Vienne, Franz Schmidt (1874-1939) est avant tout connu pour son opéra Notre-Dame (d’après Victor Hugo) et pour son oratorio Le livre des sept sceaux, que Nikolaus Harnoncourt avait notamment enregistré à la fin de sa vie. Il a laissé aussi quatre symphonies composées tout au long de sa carrière (1900, 1911, 1928 et 1933), dans un style plus proche de Richard Strauss que de la deuxième école viennoise. Rien de révolutionnaire donc, mais une musique très soignée, avec des moments intenses et remarquablement jouée ici par l’Orchestre symphonique de la Radio de Francfort.

CD Erato/Warne

Ecoutez un extrait de Franz Schmidt par Paavo Järvi

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK