Découvrez le nouvel album de la mezzo-soprano Eva Zaïcik, lauréate du Concours Reine Elisabeth de 2018

Royal Händel ? Le Saxon fut royal quand, entre 1720 et 1729, il fit les beaux jours de la Royal Academy of Music avec ses opéras italiens créés au King’s Theatre. Une période faste que fait revivre ce superbe disque réunissant à nouveau Eva Zaicik et l’ensemble le Consort. Comme pour leur précédent disque (Venez chère ombre) mais en quittant le baroque français pour le baroque d’outre-Manche, la mezzo-soprano française, deuxième lauréate du dernier Concours Reine Elisabeth de chant en 2018 et la bande du claveciniste Justin Taylor ont construit un programme intelligent faisant la belle place à des raretés : si on connaît Giulio Cesare in Egitto ou Radamisto, on entend beaucoup plus rarement des airs tirés de Siroe, Admeto, Tolomeo ou Flavio.

Et Haendel n’est pas seul : le disque permet aussi de découvrir des extraits d’opéra de deux contemporains de Haendel, Italiens pur jus ceux-là, engagés avec lui dans l’aventure de la Royal Academy : Giovanni Bononcini et Attilio Ariosti, dont l’air Sagri Numi tiré de l’opéra Coriolano est une véritable tuerie digne des plus belles pages de Haendel. De quoi confirmer que Zaicik est bien de l’étoffe des plus grandes…

CD Alpha /Outhere

Ecoutez un extrait de cet album

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK