Décès du pianiste Jacques Genty

Lola Bobesco et Jacques Genty
Lola Bobesco et Jacques Genty - © Tous droits réservés

Le pianiste français Jacques Genty est décédé ce jeudi 13 novembre, à l'âge de 93 ans.

Né en 1921, le pianiste français obtient un 1er prix de piano au Conservatoire de Paris dans la classe de Lazare Lévy, ainsi qu'un Premier Prix de Direction d'Orchestre dans la classe de Charles Munch.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, il entre dans la résistance et prend le maquis. Il s’installe ensuite en Belgique avec la violoniste Lola Bobesco, devenue son épouse et partenaire. Ils formeront un duo de musique de chambre reconnu internationalement et appelé à tourner à travers le monde entier : Europe, Union Soviétique, USA, Japon, Afrique, Indonésie…

Le duo Bobesco-Genty, au sommet de sa renommée, sera choisi par le label Decca pour son premier enregistrement destiné à marquer l'avènement du disque vinyle, alors un média flambant neuf. Ensemble, ils enregistrent les sonates de Mozart, Beethoven, Debussy... Ils travaillent la sonate pour violon et piano de Poulenc avec le compositeur lui-même, que Jacques Genty n'hésitait pas à appeler pour prendre conseil.

Jacques Genty a fondé l'ensemble "Les Solistes de Bruxelles", qui deviendra bientôt l'Orchestre de Chambre de Wallonie, sous la direction de Lola Bobesco lorsque le couple se sépare.

Très bon pédagogue, il a travaillé au Conservatoire de Mons, dont une classe porte aujourd'hui son nom, ainsi qu'au Conservatoire de Bruxelles. Il a également œuvré pour le Concours Reine Elisabeth.

Il s'est éteint à l'âge de 93 ans.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK