Coronavirus en Belgique : l’Opéra Royal de Wallonie rejoint le réseau de couture du CHU de Liège

L’Opéra de Liège et son atelier de couture ont répondu à l’appel du Centre hospitalier universitaire de Liège et se sont lancés dans la fabrication de blouse de protection contre le coronavirus. L’Opéra Royal de Liège rejoint donc un réseau de plus de 2500 couturières et couturiers bénévoles qui ont répondu à l’appel du CHU Liège.

Aider et s’entraider : deux principes communs à l’ORW et au CHU de Liège

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Belgique, nous parlons beaucoup de la pénurie criante de masque de protection et de la nécessité d’en fabriquer pour alimenter le personnel soignant. Un autre équipement indispensable contre le virus pour le personnel soignant est la blouse de protection. Le CHU de Liège a donc décidé de lancer un appel à l’aide à la confection de ces blouses, afin de prévenir une éventuelle pénurie.

C’est donc tout naturellement que l’Opéra Royal de Liège a mobilisé son atelier de couture : trois coupeurs et dix-huit couturières - trois d’entre elles étant dans l’atelier et les autres travaillant de chez elles - se sont mis à l’ouvrage afin de produire 6000 blouses de protections.

Chaque bénévole a reçu des consignes très claires et strictes sur les conditions d’hygiène à respecter.

Une chaîne de production se met en place

Sur base d’un prototype validé par les services du CHU, un exemple cousu et un patron ont été réalisés par une couturière professionnelle. La société Techni-Voile à Alleur découpe les différentes pièces, en matière synthétique, lesquelles devront ensuite être assemblées. Ces toiles prédécoupées arrivent ensuite au CLC de Chênée (le centre de logistique du CHU), emballées par unité.

Chaque bénévole qui s’est manifesté reçoit alors ces toiles prédécoupées. L’atelier de l’Opéra Royal a donc reçu la matière première et s’attelle à la confection des blouses de protection. Dans un premier temps, il y en a quelque 6000 blouses à coudre, un nombre qui est destiné à croître tandis que la démarche pourra être destinée à d’autres prestataires de soins.

Parallèlement au concours de l’Opéra Royal de Wallonie, tout citoyen avec des capacités de couture peut rejoindre cette chaîne de solidarité. Le CHU de Liège invite toutes celles et tous ceux qui voudraient s’impliquer à prendre contact avec l’hôpital à l’adresse couture@chuliege.be.

Ces personnes bénévoles reçoivent des pièces déjà coupées aux bonnes dimensions et les instructions pour réaliser les blouses, sous forme d’un tutoriel en vidéo dans lequel le responsable de l’Atelier de l’Opéra Royal de Wallonie explique la marche à suivre.

Tutoriel de réalisation d’une blouse de protection

L’objectif de cette chaîne de solidarité, qui comprend bénévoles et l’Opéra Royal de Wallonie, est de produire 20.000 blouses de protection contre le coronavirus qui seraient alors envoyées au Centre hospitalier universitaire de Liège. Mais comme le souligne l’Opéra Royal de Wallonie, tant que le tissu restera disponible, cette chaîne de production pourra continuer à être active, afin de fournir en blouse de protection d’autres centres hospitaliers du pays.