Concert sur la banquise : des musiciens de jazz ont fait danser les manchots en Antarctique

C’est un rêve qui est devenu réalité pour la tromboniste canadienne Hélène Lemay : jouer sur une banquise à la dérive, en Antarctique avec comme public privilégié, des manchots qui se sont déhanchés au rythme des notes bleues.

En janvier dernier, la tromboniste canadienne, accompagnée du clarinettiste de l’Orchestre symphonique de Montréal André Moisan et du guitariste et compositeur Jimmy Lahaie, terminait un projet de deux ans, mené avec l’explorateur Bernard Voyer. L’objectif de ce projet fou, créer la musique des aventures de l’explorateur à travers le monde.

Un projet qui s’est clôturé dans le froid glacial de l’Antarctique. Les musiciens ont pu se rendre sur une banquise pour y donner le premier concert en Antarctique de l’histoire, devant des manchots mélomanes. Les manchots n’étaient pas présents au début du concert. Comme le rapporte Hélène Lemay à ICI-Radio, radio canadienne, dès qu’ils ont entendu la musique, ils sont montés sur la banquise pour écouter ses musiciens, emmitouflés sous des couches de vêtements. "Les manchots se sont même approchés en dansant d’une manière particulièrement cocasse. On aurait même cru qu’ils applaudissaient", a ajouté Hélène Lemay. Les scientifiques qui accompagnaient les musiciens ont pu noter le comportement particulier des animaux face à la musique.

Une scène à découvrir ci-dessous.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK