Cindy Castillo joue la sonate Eroïca de Jongen sur l’orgue de Bozar

C’est un enregistrement symbolique que nous offrent Bozar et le label Musique en Wallonie, le dernier enregistrement réalisé sur l’orgue du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles avant le terrible incendie qui a fortement endommagé l’instrument. On y retrouve l’organiste belge Cindy Castillo, qui interprète la Sonate Eroïca de Jongen, tout un symbole.

Cela devait être un enregistrement "comme un autre" et pourtant, il revêt aujourd’hui une signification toute particulière. Dans le cadre de son nouvel album consacré à la musique pour orgue de Jongen, Cindy Castillo a enregistré, avant l'incendie du 18 janvier, la sonate Eroïca du compositeur liégeois sur le grand orgue de Bozar. Jouer cette œuvre sur cet orgue était déjà un symbole en soi, puisque cette sonate Eroïca avait justement été composée à l’occasion de l’inauguration du grand orgue du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en 1930. C’est en effet le 6 novembre 1930 que Joseph Jongen, alors directeur du Conservatoire de Bruxelles, et Paul de Maleingreau, titulaire de la classe d’orgue du Conservatoire royal de Bruxelles et chargé de la composition de l’orgue du Palais des Beaux-Arts, offrent au public un programme varié combinant leurs propres créations à celles de Bach et de Franck.

Une histoire qui se répète douloureusement

Cet orgue monumental, réalisé par Joseph Stevens, le facteur d’orgue de Duffel, doté de 74 registres, de 3 claviers et d’un pédalier, est incontestablement devenu un élément indissociable de la Salle Henry Le Boeuf. Jouant de mal chance, l’instrument inauguré en 1930 sera victime d’un incendie, déclaré au sous-sol de la Grande Salle en 1967, qui endommage une grande partie de l’instrument. Il faudra attendre la fin des années 80 pour que le projet d’un nouvel orgue pour la Salle Henry Le Boeuf, dirigé par Bernard Foccroulle. C’est un travail de longue haleine, mené par la Manufacture d’Orgues luxembourgeoise Westenfelder avec le concours du duo français Bernard Hurvy et Olivier Robert et l’intervention du facteur d’orgues belge Pieter Vanhaecke, qui aboutira en 2017 à la renaissance de l’orgue de Bozar.

Un message d’espoir et de solidarité

Le 18 janvier 2021, l’histoire semble douloureusement se répéter avec un incendie qui se déclare dans la toiture du bâtiment et endommage une partie de la Grande Salle. Le "jeune" orgue est, quant à lui, noyé sous les trombes d’eaux déversées par les pompiers. Ainsi, depuis ce 18 janvier, cet enregistrement de Cindy Castillo fait office de relique, renfermant les derniers souffles émis par cet orgue monumental, endommagé à plus de 80%. A travers cet enregistrement mis à notre disposition et que vous pouvez découvrir ci-dessous, c’est un message d’espoir que souhaitent partager le Palais des Beaux-Arts et le label Musique en Wallonie.

Le disque de Cindy Castillo, consacré à la musique pour orgue de Joseph Jongen, sortira au printemps prochain.

Un appel à la solidarité et aux dons

Le Palais des Beaux-Arts fait face à une crise sans précédent : déjà fortement fragilisé par la crise sanitaire, le budget de l’institution est de nouveau mis à mal par l’incendie du 18 janvier. C’est pourquoi, pour la première fois de son histoire, l’institution fait appel à la générosité de son public et lance une collecte de fonds, #TogetherBOZAR, afin de continuer à promouvoir la culture en son sein et poursuivre sa mission de pôle culturel multidisciplinaire.

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur la collecte de fonds et sur les modalités des dons sur le site de Bozar.
 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK