Cécile Massart au cœur d'un réacteur artistique

Cécile Massart au cœur d’un réacteur artistique
Cécile Massart au cœur d’un réacteur artistique - © Tous droits réservés

1968-2018, soit 50 ans de contestation, c’est l’anniversaire que célèbre, à travers une exposition collective à découvrir jusqu’au 19 janvier, la Centrale for Contemporary art dans le cœur de Bruxelles.

L’artiste Cécile Massart y expose dans une niche-abri-laboratoire le résultat de ses recherches et de sa fabrique de la mémoire de l’histoire à partir des déchets les plus dangereux au monde : les déchets nucléaires. Engagée depuis des années dans la reconnaissance des sites d’enfouissements radioactifs qui a débouché sur des relevés, des figures, une cartographie, des dessins, des vidéos, Cécile Massart installe son travail à la frontière de l’art et de la science, dans une démarche artistique tout à fait singulière, que l’on pourrait appeler la "conscience du paysage".

Vient de paraître également  un ouvrage intitulé Archives du futur. Pour une culture nucléaire, qui réunit la contribution de théoriciens et d’une vingtaine d’artistes autour des questionnements de l’artiste.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK