Ce coquillage du paléolithique est l’un des plus anciens instruments à vent du monde

C’est un instrument à vent vieux de 18.000 ans qui a récemment retrouvé un second souffle, grâce aux chercheurs de l’Université de Toulouse. Découverte il y a 90 ans dans la grotte de Marsoulas dans les Pyrénées français, cette conque du paléolithique avait été cataloguée comme un "vase à eau" avant que des chercheurs fassent des recherches approfondies et révèlent sa vraie nature.

Un son venu de la Préhistoire

C’est la plus ancienne conque musicale du monde qui a récemment résonné au Museum d’Histoire naturelle de Toulouse. Un corniste a en effet réussi à produire trois sons, proches du do, du do dièse et du ré, de cette conque âgée de quelque 18.000 ans, découverte par deux archéologues en 1931 dans la grotte de Marsoulas, célèbre pour ses peintures rupestres.

Ce coquillage de 31 centimètres de long est décrit comme un "vase à eau" lors de sa découverte en 1931 sous le porche de la grotte ornée de Marsoulas et sera considéré comme tel et conservé dans les réserves du Museum d’Histoire naturelle de Toulouse. Ce n’est qu’en 2018, lors d’un inventaire, que sa véritable nature fut mise à jour.

"J’étais en train d’inventorier les objets retrouvés dans les différentes couches stratigraphiques de la grotte de Marsoulas, afin d’établir une chronologie fine du site", explique Carole Fritz, la directrice du Centre de recherche et d’études de l’art préhistorique – Émile Cartaihac "et Guillaume Fleury, le responsable des collections préhistoriques du muséum, m’a dit en me montrant le coquillage : “Tu sais qu’il fait un très joli son ?” La note qu’il en a tirée, grave et puissante, m’a estomaquée : cela ne pouvait être qu’un instrument de musique… Et l’orifice par lequel mon confrère soufflait, au sommet du coquillage, ne devait pas être apparu là par hasard."

Un coquillage transformé en instrument de musique par l’homme

Des recherches approfondies à l’aide de l’imagerie numérique 3D ont en effet permis d’attester que l’objet avait été délibérément modifié par les Magdaléniens de Marsoulas pour en faire un instrument à vent.

Les chercheurs ont ainsi relevé plusieurs interventions humaines sur cette conque paléolithique : la pointe du coquillage a été supprimée et le "bord extérieur du pavillon du coquillage a été taillé, afin de le rendre plus étroit". Un second orifice a été relevé à l’intérieur de la conque. L’ouverture et les trous étant bien alignés, l’une des hypothèses des chercheurs est qu’un os d’oiseau de petite taille y était inséré, afin de faire une sorte d’embouchure d’instrument à vent.

5 images
© C. FRITZ / CNRS
© GEORGES GOBET / AFP
© GEORGES GOBET / AFP
© GEORGES GOBET / AFP

Nous sommes en présence d’un véritable trésor du paléolithique, un objet inestimable qui vient enrichir notre connaissance de la culture musicale des hommes du Paléolithiques. Le plus vieil instrument à vent connu est une flûte en os de vautour datée de 40.000 ans. Mais jusqu’à ce jour, aucune conque musicale datant de la période paléolithique n’avait été retrouvée.

Un instrument de cérémonie

Si nous savons que les hommes du Paléolithique avaient une culture musicale, nous ne connaissons pas avec exactitude le contexte dans lequel était utilisé cet instrument.

Une des hypothèses évoquées par les chercheurs toulousains fait de cette conque un instrument de cérémonies, utilisées lors de rassemblements dans la grotte de Marsoulas, dans laquelle l’instrument a été retrouvé. Le son produit est en tout cas très puissant.

Pour les prochaines expérimentations qui seront menées sur l’instrument, les chercheurs utiliseront une reproduction réalisée grâce à l’impression 3D. Cette fidèle reproduction permettra aux chercheurs d’explorer la palette musicale de cet instrument qui est loin d’avoir encore révélé tous ses secrets mais aussi d’aller le faire sonner dans la grotte qui n’a plus entendu ce son depuis quelque 18.000 ans.

Ecoutez le son de la plus ancienne conque musicale du monde, enregistrée par le Muséum d’histoire naturelle de Toulouse

Découvrez l'instrument sous toutes ses formes

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK