CD de la semaine : Guillaume Connesson "Pour sortir au jour" (DEUTSCHE GRAMMOPHON)

Lauréat du prix de diapason d’or, décerné par le prestigieux magazine musical français Diapason, ce nouvel album de Guillaume Connesson est une exploration de quatre œuvres orchestrales du compositeur français.

Citant au nombre de ses influences des artistes aussi variés que Richard Wagner, Claude Debussy jusqu’à Igor Stravinsky, en passant par John Adams, Bernard Herrmann et John Williams ou même James Brown, Connesson est un vrai postmoderne au style musical très éclectique et au bagage impressionnant. En effet, il combine des connaissances théoriques poussées, un instinct musical sûr (il est lui-même pianiste), et une grande expérience.

Pour l'interprétation de ses œuvres, il s'entoure de l'orchestre philharmonique de Bruxelles, dirigé par Stéphane Denève. Ces derniers font honneur à la diversité d'inspiration du compositeur en interprétant avec simplicité et justesse ses morceaux qui sont autant de voyages. Outre le triptyque d’hommage à la musique allemande (Flammenschrift), italienne (E chiaro nella valle il fiume appare) et russe (Maslenitsa), l'album nous emmène jusqu’aux tréfonds de l’Égypte ancienne avec le concerto pour flûte et orchestre intitulé "Pour sortir au jour", qui donne son titre à cet album. Ce dernier morceau est constitué d’une suite de danses rituelles qui reprennent les nombreuses qualités de la musique de Connesson : sophistication, pureté originale, sensualité imprévisible et précision.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK