CD de la semaine : Daniel Hope, "My Tribute to Yehudi Menuhin" (DG)

Ce 22 avril 2016, nous fêtons le 100e anniversaire du grand violoniste Yehudi Menuhin. Pour célébrer son maître et ami, Daniel Hope a décidé de lui dédicacer tout un album. Hope est devenu lui-même un violoniste virtuose sous la maîtrise de Yehudi Menuhin, qu'il connait depuis son plus tendre âge par l'intermédiaire de sa mère (secrétaire particulière de Menuhin).

Voici ce que Hope dit à son sujet :

“Yehudi Menuhin is the reason I became a violinist. I was privileged to know Menuhin all my life – as he used to say, I fell into his lap, as a baby of two years age. Menuhin often called himself my “musical grandfather”. Now, in celebration of what would have been his centenary, my friends and I can finally pay our respects to this great man, in a way I am sure he would have loved”. (C'est grâce à Yehudi Menuhin que je suis devenu violoniste. C'était un privilège de le connaître durant toute ma vie - comme je le dis souvent, je me sentais sous sa protection, comme un bébé de 2 ans. Je l'appelais d'ailleurs mon "grand père musical". Maintenant, en célébrant son 100e anniversaire, mes amis et moi pouvons enfin montrer toute notre reconnaissance envers ce grand homme, et je suis sûre qu'il aurait vraiment apprécié.")

Dans cette enregistrement, Daniel Hope a minutieusement sélectionné les œuvres les plus jouées par ou pour Yehudi Menuhin. Il commence d'ailleurs cet hommage avec deux œuvres pour violon qu'il avait étudiées et jouées avec Menuhin alors qu'il était encore enfant : le Concert pour deux violons en la mineur de Vivaldi (extrait ci-dessous) et les Duos pour deux violons de Bartok. "J'ai encore ses doigtés et ses annotations dans ma partie. Ce sont des pièces qu'il aimait beaucoup." (dixit Daniel Hope).

 

Et retrouvez toutes les informations sur la semaine spéciale Yehudi Menuhin ici.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK