Brexit : Les musiciens britanniques pourront se produire sans visa dans 19 pays de l’Union Européenne

C’est un soulagement pour les artistes britanniques : le gouvernement anglais est parvenu à un accord avec 19 pays de l’Union Européenne, dans lesquels les artistes pourront se produire, pour une durée de maximum trois mois, sans avec besoin de visa ou de permis de séjour.

Le Brexit a marqué la fin de la libre circulation entre le Royaume Uni et l’Union européenne

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume Uni a coupé définitivement les derniers liens qui l’unissaient à l’Union européenne, mettant donc fin à la libre circulation entre le continent britannique et les 27 pays de l’Union européenne. Les conséquences, économiques mais aussi sociales, de ce Brexit sont multiples et certaines de ces conséquences ont été "sous-estimées et mal expliquées", comme l’explique Michel Barnier, négociateur européen sur le Brexit, dans un entretien donné au Journal L’écho le jeudi 14 janvier dernier.

Et parmi ces conséquences sous-estimées, une concerne les artistes britanniques, et notamment les musiciens, qui se déplacent fréquemment à travers l’Europe pour y donner des concerts et qui dépendaient grandement de la libre circulation entre les pays de l’Union européenne. Dans l’accord commercial conclu par le gouvernement britannique après le Brexit, certains professionnels devant voyager dans l’Union européenne pour leur travail ont été exemptés de demande de visa pour se rendre dans le ou les pays en question. Mais là où le bât a blessé, c’est que les musiciens et artistes ne faisaient pas partie de la liste de ces professionnels dispensés de visa, les forçant à faire une demande de visa individuel, entraînant des coûts supplémentaires, liés notamment aux transports et cheminement d’instruments du Royaume Uni aux pays de l’Union européenne.

Accord avec 19 pays et des négociations avec trois autres

Alors que le gouvernement britannique annonçait en janvier dernier que des négociations étaient entamées avec les 27 pays de l’UE, une annonce rassurante du Département du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS) est tombée en ce début du mois d’août : un accord a été conclu avec 19 pays de l’Union Européenne permettant aux artistes britanniques de se produire pour des tournées n’excédant pas trois mois.

Les 19 pays concernés par l’accord sont l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Et des négociations sont en cours avec l’Espagne, le Portugal et la Grèce.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK