Boualem Sansal dans Le grand charivari

Boualem Sansal et Pascale Seys
Boualem Sansal et Pascale Seys - © Stevie Rose

Quand l’ignorance domine le monde - Welcome en Abistan !

Imaginez l’année 2084. Une guerre sainte a mis un terme à une civilisation dont il ne reste plus rien : pas d’œuvres d’art, plus de langue, pas d’ennemis, plus de livres, plus de traces. Restent un nouveau monde l’Abistan, un nouveau Dieu Yöleh avec son prophète Abi. L’un et l’autre, Dieu, son prophète et le monde, sont nés de l’imagination du romancier algérien Boualem Sansal qui est l’invité du Grand charivari. Son dernier roman 2084, la fin du monde, publié chez Gallimard, a remporté cet automne le grand prix du roman de l’Académie française. Docteur en économie et ingénieur, Boualem Sansal est considéré aujourd’hui comme un lanceur d’alerte : il dénonce la corruption de son pays et met en garde contre les formes régressives de la théocratie. En Algérie, aux pieds noirs ont succédé les pieds verts (des islamistes). Aujourd’hui ce pays est celui des pieds rouges (de sang).

 

Les Musiques

Dahmane EL HARRACHI - Ya Rayah. Rachid Taha. Barclay.

Fairuz - El Qods. Fairuz. Lebanese Recording Company.

Samuel BARBER - Adagio pour cordes OP 11. Orchestre de Chambre de San Diego , Barra Donald. Koch Schwann.

Bedrich SMETANA - Moldau Fantasy. Susanna Klincharova. Vanguard.

 

Production et présentation : Pascale SEYS

Edition: Fabrice KADA

Réalisation : Katia MADAULE

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK