Belgian National Orchestra : le Néerlandais Antony Hermus succède à Hugh Wolff en tant que chef permanent

Le Néerlandais Antony Hermus dirigera le Belgian National Orchestra à partir de la saison 2022-2023. Il succède à Hugh Wolff, chef principal depuis 2017 et sera à la tête de l’orchestre national pendant quatre saisons, a indiqué ce lundi 19 juillet l’institution musicale dans un communiqué.

"Continuer à innover et à croire au pouvoir de la nouveauté et de l’authenticité"

Hugh Wolff débutera sa dernière saison à la tête de l’orchestre national en septembre et restera impliqué en tant que chef d’orchestre émérite pendant encore deux ans. "Avec Antony Hermus, le Belgian National Orchestra sera de nouveau dirigé par une personnalité très talentueuse et surtout exceptionnellement polyvalente, mais aussi très engagée dans la société et possédant également de grandes compétences en matière de communication", souligne l’institution dans son communiqué, en ajoutant "le nouveau chef permanent s’inscrit parfaitement dans la mission du Belgian National Orchestra : continuer à innover et à croire au pouvoir de la nouveauté et de l’authenticité. Il fera découvrir au public de nouveaux chefs-d’œuvre symphoniques et un répertoire moins fréquemment interprété".

Un orchestre qu’Antony Hermus a déjà dirigé deux fois, ces dernières années, en 2019 aux côtés du violoniste belge Lorenzo Gatto et ensuite en octobre 2020 où il avait dirigé les troisièmes symphonies de Schubert et de Sibelius.

 

Sa désignation amènera une présence accrue à l’étranger et de l’innovation artistique, en faisant "découvrir au public de nouveaux chefs-d’œuvre symphoniques et un répertoire moins fréquemment interprété", s’enthousiasme l’orchestre national belge. Le 24 septembre, Antony Hermus se joindra au Belgian National Orchestre à Bozar pour présenter le 'Concertino da camera d’Ibert' avec le saxophoniste belge Simon Diricq et le 'Meistersinger' de Wagner. (Belga)

Antony Hermus est un chef d’orchestre symphonique et lyrique renommé, qui a occupé, au début de sa carrière, deux postes de directeur musical dans des maisons d’opéra en Allemagne. Il a également été nommé "chef d’orchestre de l’année" pendant trois années consécutives par le magazine allemand Opernwelt. Il a dirigé de nombreux orchestres aux Pays-Bas, comme le Rotterdams Philharmonisch Orkest et le Koninklijk Concertgebouworkest, mais également à travers l’Europe et le monde.

2 images
Hugh Wolff, chef permanent du Belgian National Orchestra jusqu’à la saison 2022-2023 © BENOIT DOPPAGNE / BELGA

Hugh Wolff restera impliqué en tant que chef d’orchestre émérite pendant encore deux ans

La saison musicale 2021-2022 du Belgian National Orchestra sera donc la cinquième et dernière année de Hugh Wolff en tant que chef permanent, même si l’institution garde un lien privilégié avec le chef d’orchestre américain, qui restera impliqué en tant que chef d’orchestre émérite du BNO pendant deux années. "Nous voulons garder la relation avec le directeur musical. C’est important pour la vie de l’orchestre", a déclaré Hans Waege, intendant du Belgian National Orchestra.

Le chef d’orchestre américain dirigera cette saison pas moins de neuf concerts, pour lesquels il dirigera notamment le Das Lied von der Erde de Mahler, la Symphonie concertante de Prokofiev, le concert du Nouvel An ou encore un tout nouveau spectacle familial basé sur des compositions de Roméo et Juliette de Berlioz, Prokofiev et Bernstein.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK