Beethoven rejoint le panthéon des compositeurs modélisés par l’artiste plasticien Hadi Karimi

L’artiste plasticien Hadi Karimi, qui a récemment réalisé les portraits 3D de Chopin, Liszt ou encore Schumann, continue sur sa lancée et complète son panthéon de compositeurs romantiques avec une représentation plus vraie que nature du "compositeur de l’année", Ludwig van Beethoven.

Hadi Karimi enflamme les réseaux sociaux à chaque nouvelle "œuvre" partagée. Spécialisé dans la reconstitution 3D de visage, l’artiste plasticien iranien s’est fait connaître grâce à ses portraits de star du rock, de la variété et du cinéma, de Freddie Mercury à Mickael Jackson, en passant par Audrey Hepburn et Grace Kelly. Mais depuis le mois de mai, Hadi Karimi a diversifié son répertoire et s’est attaqué aux grands compositeurs romantiques : il a commencé par modéliser Frédéric Chopin, pour ensuite représenter Franz Schubert et Franz Liszt, Johannes Brahms, Robert et Clara Schumann, mais aussi Felix Mendelssohn et enfin Ludwig van Beethoven. Un portrait qui sort un mois avant la date anniversaire de Beethoven, dont on célébrera les 250 ans le 16 décembre prochain.

A voir aussi : L’opéra Fidelio de Beethoven se décline en un film d’animation à destination du jeune public

Une démarche de reconstitution faciale qui séduit à la fois par la prouesse technique qu’elle représente et par la possibilité qu’elle offre de découvrir ces compositeurs mythiques sous tous les angles et avec un niveau de détail inégalé.

Comme à son habitude, Hadi Karimi a travaillé sur base de plusieurs documents, notamment un masque et un buste de Beethoven, tous deux réalisés par Franz Klein en 1812, alors que Beethoven avait 42 ans. Karimi explique qu’il ne s’est pas basé sur le masque mortuaire de Beethoven car ce dernier avait subi de nombreux changements physiques lors des dernières années de sa vie, des suites de cette double pneumonie qui aura eu raison de lui.

L’objectif de Karimi, à travers ce portrait, était de donner une vision plus humaine de ce grand génie qu’était Beethoven. C’est ce que l’artiste explique sur son compte Instagram : "Beethoven est souvent dépeint comme cette figure héroïque qui ressemble plus à un dieu grec qu’à un humain qui a consacré sa vie à la musique." Une vision plus humaine, certes, mais surtout très réaliste qui fait revivre, d’une certaine façon, ce génie disparu dont nous célébrons les 250 ans.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK